Mardi, 27 février 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Héros malgré tout

Mohamad Mosselhi , Jeudi, 13 juillet 2023

La sélection olympique de football a perdu son titre de champion d’Afrique des moins de 23 ans après sa défaite 1-2 contre son homologue marocaine. Une déception pour les Egyptiens qui ont réussi à se qualifier pour les Jeux olympiques de Paris 2024.

Héros malgré tout
L’attaquant Ossama Faisal célèbre son but contre le Gabon. (Photo : CAF)

« Je suis très déçu du résultat de la finale. Je rêvais d’un scénario différent. Nous méritions un meilleur résultat », a déclaré le Brésilien Rogerio Micale, directeur technique de la sélection olympique égyptienne, après la défaite de son équipe 1-2 en finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) des moins de 23 ans qui s’est achevée samedi 8 juillet à Rabat. Après avoir réservé son ticket pour les Jeux Olympiques (JO) 2024, l’équipe olympique égyptienne avait le désir de défendre son titre de champion d’Afrique, remporté lors de l’édition 2019 qui a eu lieu au Caire. Mais malheureusement, les Egyptiens ont perdu et ont dû se contenter de leur ticket pour Paris. Selon le règlement de la compétition, les trois premières équipes, à savoir le Maroc, l’Egypte et le Mali, se qualifient directement pour les JO. Les Pharaons avaient pourtant réalisé un bon départ lors de la finale en menant 1-0 grâce à un but somptueux du milieu de terrain de Pyramids FC, Mahmoud Saber, qui a ouvert le score 10 minutes après le début de la rencontre. Mais Saber a commis une grave erreur 8 minutes plus tard avec un tackle agressif sur le milieu marocain de FC Barcelone, Abdessamad Ezzalzouli, et il a reçu un carton rouge. Réduits à 10 contre une équipe solide jouant à domicile, les Egyptiens, qui ont fait preuve d’une performance héroïque tout au long de la rencontre, n’ont pas pu sauver le match. L’attaquant marocain Yanis Begraoui a égalisé le score à la 37e minute, avant que le défenseur Oussama Targhalline ne marque le but de la victoire à la fin de la première mitemps du temps supplémentaire. Ce but est dû à une autre grave erreur, cette fois du gardien de l’équipe, Hamza Alaa, qui n’a pas réussi à arrêter le tir de Targhalline qui était à sa portée. Malgré cette faute, Alaa a été nommé meilleur gardien du tournoi. Il a réussi à conserver ses filets vierges dans toutes les rencontres qui ont précédé la finale. Ibrahim Adel, milieu offensif de Pyramids FC et de la sélection, a été, quant à lui, nommé meilleur joueur de la compétition et a attiré l’attention de plusieurs équipes européennes, notamment la formation belge d’Anderlecht, qui a fait part de son désir de se procurer les services du milieu égyptien talentueux. « Je remercie les joueurs pour leurs efforts. Ils ont combattu bec et ongles, mais le match était très difficile et n’était pas en notre faveur », a affirmé Rogerio Micale.

Du grand travail

Ce dernier a fait un grand travail avec la sélection olympique. Arrivé aux commandes en août dernier, Micale a réussi à construire une équipe solide, qui n’est pas riche en talents mais qui est très disciplinée. Sa tactique de 4-3-3 a été bien digérée par les joueurs qui ont fait part d’une très bonne performance tout au long de la compétition. Les Egyptiens ont commencé leur trajet à la CAN avec un nul vierge décevant contre le Niger avant de battre le Mali 1-0. La victoire de l’Egypte 2-0 face au Gabon a qualifié l’équipe pour les demi-finales en tant que tête du groupe. Les hommes de Micale ont ensuite réussi à surmonter l’obstacle guinéen grâce à une victoire difficile de 1-0, confirmant leur qualification pour les JO. Outre les joueurs confirmés, tels que Ibrahim Adel, milieu de terrain de Pyramids FC, et Hossam Abdel-Méguid, défenseur de Zamalek, la compétition a permis aux Egyptiens de voir évoluer des joueurs prometteurs, à l’instar du milieu de terrain de Talaë Al-Gueich, Mohamad Chéhata, et son homologue de Pyramids FC, Mahmoud Saber. Ces joueurs doivent beaucoup à Micale, qui leur a donné la chance de s’exprimer et a réussi à améliorer leur niveau. La CAN est achevée. Place maintenant aux JO, qui auront lieu l’été prochain. Les Olympiques sont priés de se préparer sérieusement, car les Egyptiens sont avides de voir leur équipe briller aux JO.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique