Lundi, 22 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Pour Ahli, l’heure de la revanche a sonné

Mohamad Mosselhi , Samedi, 03 juin 2023

Ahli doit affronter les Marocains du Wydad de Casablanca le 4 juin au Caire pour le match aller de la finale de la Ligue des champions d’Afrique. Les Rouges espèrent un résultat positif pour faciliter leur mission au match retour.

Pour Ahli, l’heure de la revanche a sonné
(Photo : AFP)

En disputant leur 4e finale consécutive de la Ligue des champions d’Afrique dimanche 4 juin, les Rouges, maîtres d’Afrique, espèrent décrocher leur 11e titre continental. Champion en 2020 et 2021 face à Zamalek et aux Sud-Africains de Kaizer Chiefs respectivement, Ahli aurait pu réaliser un exploit sans appel s’il avait gagné le titre africain pour la troisième fois consécutive. Mais le rêve d’Ahli s’est effondré après la défaite 2-0 face au Wydad de Casablanca lors de la finale qui s’est déroulée au Maroc.

Maintenant, l’heure de la revanche est arrivée pour Ahli. Le sort a voulu que les Rouges retrouvent le Wydad de Casablanca en finale comme l’année dernière. Contrairement à Ahli, qui s’est qualifié facilement pour la finale aux dépens des Tunisiens de l’Espérance de Tunis (victoire de 4-0 sur l’ensemble des deux rencontres 3-0 à Tunis et 1-0 au Caire), le Wydad de Casablanca a surpris en se qualifiant pour la finale aux dépens des Sud-Africains de Sundowns. Ces derniers étaient non seulement favoris pour se qualifier pour la finale, mais aussi pour remporter le titre.

Après un nul vierge à Casablanca lors du match aller des demi-finales, tous les pronostics étaient en faveur d’une qualification facile pour les Sud-Africains. Mais au retour, les Marocains ont surpris en présentant une performance solide qui reflète leur grande expérience. Ils ont réussi à revenir au score deux fois et à se qualifier pour la finale grâce à la règle des buts à l’extérieur, après un nul de 2-2 à Pretoria.

Après l’élimination de l’équipe sud-africaine, les supporters des Rouges ont été soulagés d’éviter ce rival puissant qui avait humilié leur équipe 5-2 lors d’un match de groupe. Mais pour Marcel Koller, le directeur technique suisse d’Ahli, il n’y a pas de grande différence entre les deux équipes. « Se qualifier pour la finale d’une compétition de haut niveau comme la Ligue des champions signifie que vous êtes une bonne équipe. Wydad ou Sundowns, cela ne fait aucune différence. Les deux équipes sont puissantes et nous devons travailler durement et prendre la rencontre au sérieux quel que soit le nom de l’adversaire », explique le directeur technique des Rouges.

Koller a commencé à préparer ses joueurs en donnant l’occasion à certains d’entre eux de se reposer avant la finale. Il a également donné la chance aux remplaçants de jouer les matchs de championnat contre Enppi (2-0), Talaë Al-Gueich (2-0) et Ceramica Cleopatra (résultat non communiqué). De son côté, le cadre médical de l’équipe a déclaré que le gardien international de l’équipe, Mohamad Al-Chennawi, sera disponible pour la finale après s’être remis d’une blessure musculaire. Des doutes importants circulaient sur le sort du capitaine de l’équipe, blessé lors de la rencontre contre l’Espérance, mais les dernières nouvelles ont rassuré les supporters de l’équipe. « Nous nous sommes bien préparés et nous allons faire de notre mieux au match aller pour faciliter notre mission au retour. Nous jouerons certainement avec un ton offensif, mais sans oublier la défense, car prendre un but à domicile peut coûter cher au match retour », indique Sami Qomsane, entraîneur de l’équipe.

Mission difficile

La mission d’Ahli ne sera pas du tout aisée, surtout que l’équipe marocaine s’est beaucoup améliorée récemment sous la direction de l’entraîneur belge, Sven Vandenbroeck. Nommé à la tête du cadre technique de l’équipe début mai en remplacement de l’Espagnol Juan Carlos Garrido, Vandenbroeck a fait un grand travail avec l’équipe, devenue plus solide et plus décisive. La preuve en est qu’elle a réussi à surmonter une équipe très puissante comme Sundowns en demi-finale. Pourtant, cette même équipe a beaucoup souffert contre les Tanzaniens de Simba lors du tour précédent et a dû attendre les tirs au but afin de se qualifier pour le tour suivant.

Techniquement, l’équipe possède des joueurs de haut niveau comme le défenseur Yahya Attiat-Allal et le milieu expérimenté Yahya Jabrane, qui ont participé avec le Maroc à la dernière Coupe du monde. Le milieu offensif de l’équipe Zouheir El Moutaraji est également un joueurclé de l’équipe, ayant marqué des buts importants tout au long de la compétition. L’excellent gardien Youssef El-Motie a joué aussi un grand rôle dans la qualification de l’équipe en présentant une performance exceptionnelle contre Sundowns. « Je sais bien qu’Ahli veut prendre sa revanche après sa défaite l’année dernière. Mais je suis sûr que notre mission contre cette équipe sera plus facile que celle contre Sundowns. J’ai une bonne connaissance d’Ahli et je pense qu’on peut bien jouer contre eux », a conclu l’entraîneur de Wydad.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique