Mercredi, 24 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Ligue des champions : Ahli prend une option pour la demi-finale

Karim Farouk , Samedi, 29 avril 2023

Ahli affrontera le Raja samedi 29 avril à Casablanca après avoir acquis un avantage de 2-0 à l’aller des quarts de finale de La Ligue d’Afrique. Un résultat certes satisfaisant, mais pas totalement rassurant.

Ligue des champions : Ahli prend une option pour la demi-finale

Ahli a pris l’avantage, samedi 22 avril, dans le derby nord-africain face au Raja de Casablanca en s’imposant 2-0 en match aller des quarts de finale de la Ligue d’Afrique. Après un départ au ralenti où les visiteurs ont eu deux grosses occasions, brillamment écartées par le gardien Mohamad Al-Chennawi, les Rouges ont dicté leur loi au Stade du Caire, le temple mythique du football égyptien animé par plus de 50 000 supporters. Le défenseur Mohamad Abdel-Moneim (45+2 minute) et le milieu Hamdi Fathi (83e minute) ont concrétisé la domination d’Ahli, lui donnant une option pour la demi-finale.

« Nous avons gagné une manche au Caire, mais il reste une autre au Maroc. Ce résultat nous donne l’avantage, mais nous allons jouer le retour comme si le résultat était de 0-0 et qu’on devait aller chercher notre qualification là-bas », a dit l’entraîneur d’Ahli, Marcel Koller, lors de la conférence de presse qui a suivi le match.

2-0 est certes un résultat satisfaisant, mais pas entièrement rassurant. Le technicien suisse veut que ses joueurs gardent pieds sur terre, surtout que l’adversaire possède les moyens de bouleverser le score au Stade Mohammed V samedi 29 avril. C’est vrai qu’Ahli a fait preuve de supériorité lors des dernières rencontres avec son rival en l’éliminant des quarts de finale de l’édition passée (3-2 sur l’ensemble des deux matchs) et en remportant la Supercoupe d’Afrique 2022 (7-6 sur penalties), mais les Aigles verts ont affiché la meilleure performance lors de la phase de poule en récoltant un record de 16 points (sur un maximum de 18) et marqué 17 buts (plus puissante attaque), lors des 6 matchs.

Ce n’est pas le cas d’Ahli, qui a dû attendre jusqu’à la dernière journée pour arracher son billet de qualification derrière le champion sud-africain Mamelodi Sundowns. Mais c’est devenu une habitude du ténor cairote, qui s’est qualifié aux trois éditions précédentes comme deuxième du groupe, pour ensuite remporter les titres de 2020 et 2021 et s’incliner en finale en 2022 face au Wydad.

Sur la pente ascendante

En effet, après la claque face à Mamelodi Sundowns (5-2) lors de la phase de poule, les Rouges semblent sur une pente ascendante. Les hommes de Koller se sont vite redressés pour assurer la qualification, pris le large au championnat national et mis un pied en demi-finale de la Ligue d’Afrique.

« C’est vrai que l’équipe gagne, mais son niveau semble changer. Face au Raja, le match aurait pu lui échapper et la victoire a été très difficile. Le second but de Hamdi Fathi a libéré les joueurs qui auront plus confiance au retour », a dit Alaa Mayhoub, ancienne gloire de l’équipe, sur la chaîne du club. Koller est bien conscient de ce défaut, mais il le voit comme un mal nécessaire. « Nous avons un programme surchargé et je dois fréquemment faire tourner mon effectif. Mon objectif est d’avoir la majorité des mes joueurs en bonne forme pour garder l’équipe fraîche. Nous gagnons nos matchs, c’est l’essentiel. Certains sont bons, d’autres moins bons, mais il faut assurer la continuité », a ajouté le technicien suisse.

Ahli a disputé six matchs en 21 jours qu’il a tous gagnés. L’entraîneur a utilisé 25 joueurs. Il peut se vanter d’avoir un grand groupe pour choisir son équipe. Plusieurs joueurs semblent en grande forme à présent, comme Mahmoud Abdel-Moneim (Kahraba), l’international sud-africain Percy Tau, remis de sa blessure, le milieu Hamdi Fathi, la nouvelle recrue, Marwan Attiya, le talentueux ailier Ahmad Abdel-Qader, ainsi que les attaquants Hussein Al-Chahhat et Mohamad Chérif, qui ont récemment retrouvé leur éclat.

Après sept jours de repos pour la première fois depuis plusieurs semaines, Koller espère que tous ses joueurs seront frais et au sommet de leur art pour le déplacement au complexe de Mohammed V à Casablanca. Samedi, on saura si l’avantage à l’aller sera suffisant pour accéder à la demi-finale .

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique