Dimanche, 16 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Escrime : L’Egypte dans la cour des grands

Doaa Badr , Jeudi, 13 avril 2023

Avec 5 médailles dont 2 d’or, l’Egypte est arrivée à la 3e place du podium des Championnats du monde d’escrime juniors et cadets qui se sont achevés le 9 avril en Bulgarie.

Escrime : L’Egypte dans la cour des grands

Du 1er au 9 avril, la Foire internationale de Plovdiv en Bulgarie a accueilli les Championnats du monde d’escrime juniors et cadets 2023. Dimanche dernier était le neuvième et dernier jour de 18 épreuves individuelles et collectives, avec la participation de 48 équipes masculines et 36 équipes féminines. Une cérémonie de clôture a été organisée, durant laquelle le président par intérim de la Fédération Internationale d’Escrime (FIE), Emmanuel Katsiadakis, a prononcé un discours où il a déclaré que l’événement a été « un grand succès ». Le drapeau de la FIE a été passé de la présidente de la Fédération bulgare d’escrime, Mme Velichka Hristeva, à M. Abdullah Alsunaid, secrétaire général de la Fédération saoudienne d’escrime, qui accueillera les Championnats du monde d’escrime juniors et cadets 2024. Etait également présent à la cérémonie M. Georgi Tityukov, adjoint au maire de Plovdiv chargé des sports, de la jeunesse et des activités sociales. Avec 5 médailles dont 2 d’or, une d’argent et 2 de bronze, l’Egypte a réalisé un exploit lors de cette édition des Mondiaux en se classant pour la première fois à la 3e place au tableau de médailles, derrière les Etats-Unis, 1ers avec 15 médailles dont 8 d’or, 2 d’argent et 5 de bronze, et la Hongrie, 2e avec 9 médailles dont 4 d’or et 5 de bronze. Avec cette excellente performance, l’Egypte a devancé les grandes nations de la discipline, comme l’Italie (4e), la Pologne, la Chine, la Grande- Bretagne et d’autres.

Les deux médailles d’or de l’Egypte ont été obtenues en épée individuelle par Mohamed Yasseen et en épée par équipe masculine junior, avec une équipe composée de Mohamed Yasseen, Mohamed Elsayed, Mahmoud Elsayed et Youssef Shamel. Le jeune Egyptien Mohamed Yasseen a remporté la médaille d’or à l’épée individuelle masculine. Yasseen a affronté le Suisse Theo Brochard dans le dernier combat de l’épée individuelle masculine junior, gagnant avec un score de 14- 13. En demi-finale, il a battu l’Américain Samuel Imrek, 15- 11. « Je suis vraiment fier de ma performance et mon niveau. Je poursuis ce titre depuis 2021 et j’ai atteint la finale et perdu deux fois de suite. Donc c’était un défi pour moi d’y parvenir », déclare Yasseen, avant d’ajouter : « J’ai réalisé une mauvaise performance toute cette saison et, aujourd’hui, j’ai essayé de faire de mon mieux et je l’ai fait ». Son compatriote Mohamed Elsayed a terminé à la 6e place de la même épreuve. Le 2e titre égyptien vient en épée par équipe. L’Egypte a affronté la Suisse lors de la finale de l’épée par équipe masculine junior, gagnant avec un score de 45-43. La Suisse a gagné contre les Etats-Unis en demi-finale, 45- 41, tandis que l’Egypte a battu la Hongrie 45-34. La médaille de bronze est revenue à la Hongrie face aux Etats-Unis, 45-27. « Si spécial, si incroyable, nous avons travaillé si dur pour cela », déclare Mohamed Elsayed en ajoutant : « Deux années de suite, nous l’avons gagné. Aujourd’hui, la compétition n’a pas été facile. Je suis tellement fier de mon père, de mon équipe et de mon entraîneur, de ma famille, merci à tous, je vous aime tous. Nous avons montré qui a la mentalité la plus forte. Je suis tellement heureux ! ».

L’Egypte a remporté la médaille d’argent en sabre par équipe junior avec les sabreurs Adham Moataz, Ahmed Hesham, Yassin Khodir et Zeyad Nofal. Tandis que les deux médailles de bronze ont été remportées en individuel cadet par Abdelrahman Tolba en fleuret cadet et Ahmed Hesham en sabre cadet. Chez les dames, la meilleure performance égyptienne était une 5e place réalisée par Hana El-Eraki en épée.

Une constante amélioration

« Je suis totalement satisfait de cette performance. Je suis très fier de mes escrimeurs, ils ont continué leur élan et ont réalisé un grand progrès par rapport aux éditions précédentes », affirme Abdelmoneim El-Husseiny, président de la Fédération égyptienne d’escrime, qui a désigné un cadre technique d’un très haut niveau composé de Elsayed Samy (épée), Mostafa Nehad (fleuret) et Mahmoud Gendeya (sabre), outre les entraîneurs qui se trouvent déjà en Egypte.

En effet, la performance égyptienne aux Mondiaux junior et cadet s’améliore chaque année. Lors de la dernière édition qui s’est déroulée en 2022 à Dubaï, aux Emirats arabes unis, l’Egypte s’est classée à la 8e place du tableau des médailles, avec 3 médailles dont une d’or, une d’argent et une de bronze. En 2021, lors des Championnats du monde juniors et cadets d’escrime qui se sont déroulés en Egypte, les jeunes Egyptiens avaient obtenu 5 médailles, dont une d’or, une d’argent et 3 de bronze, pour occuper la 5e place du tableau des médailles. Ainsi, à chaque édition, le niveau des jeunes Pharaons s’améliore et, chaque fois, de nouveaux noms y figurent.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique