Samedi, 25 mai 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Coupe du monde de pentathlon : Les Pharaons visent le podium

Doaa Badr , Mercredi, 08 mars 2023

L’Egypte organise, du 7 au 12 mars, la Coupe du monde de pentathlon moderne à l’Université américaine du Caire.

Coupe du monde de pentathlon : Les Pharaons visent le podium

Pour la 2e année consécutive, l’Université américaine du Caire accueille, du 7 au 12 mars, la première étape de la Coupe du monde de pentathlon moderne. « Après l’excellente organisation de la Coupe du monde du Caire en 2022, nous avons décidé d’organiser l’événement au même endroit. Le campus de l’Université américaine est le meilleur endroit au monde pour organiser des compétitions de pentathlon moderne, surtout avec le nouveau format qui se déroule en 90 minutes et qui exige que tous les sites de la compétition se trouvent à une distance de 5 minutes de marche à pied », souligne Sharif El- Erian, président de la Fédération égyptienne de pentathlon moderne. La Coupe du monde du Caire sera l’événement d’ouverture de la saison et la première étape de la série des Coupes du monde qui en compte 4 et une finale. Les autres étapes auront lieu à Ankara en Turquie, du 11 au 16 avril, à Budapest en Hongrie, du 25 au 30 avril, à Sofia en Bulgarie, du 9 au 14 mai, et la finale aura lieu du 31 mai au 4 juin à Ankara en Turquie. Elle regroupera les 36 meilleurs athlètes du classement final des étapes des Coupes du monde.

156 athlètes (80 hommes et 76 dames) représentant 35 pays ont confirmé leur participation au tournoi d’ouverture de la saison au Caire. L’Egypte, en tant que pays organisateur, a la possibilité de disputer la compétition avec le nombre maximum d’athlètes, soit 12 hommes et 12 dames. L’équipe égyptienne hommes est conduite par le médaillé d’argent aux JO de Tokyo, Ahmed Elgendy, son frère, médaillé de bronze aux Mondiaux seniors Mohamed Elgendy, le champion du monde junior Moetaz Wael, et leurs coéquipiers Eslam Hamed, Ahmed Ashraf, Mohanad Tarek, Omar Wael, Youssef Allian, Mohamed Hossam, Mostafa Abou Amer, Mazen Tarek et Mohamed Sherif. Chez les dames, l’effectif a été renforcé par la présence de plusieurs médaillées en Coupe du monde et en Championnats du monde : Haidy Adel, Salma Ayman, Amira Kandil, Malak Ismaïl, Zeina Amer, Arij Sarhan, Hania Aboubakr, Jana Waleed, Farida Abouhashem, Nagwa Hussein, Jana Attia et Nouran El-Behery. La sélection nationale, composée d’un mélange des équipes seniors et juniors, est conduite par Raouf Hossam.

Faire mieux qu’en 2022

Comme d’habitude, l’Egypte vise le podium. Les Pharaons veulent faire mieux que lors de la dernière édition de la Coupe du monde, lorsque la paire égyptienne Salma Ayman Abdelmaksoud et Mohanad Tarek Shaaban avait remporté la médaille d’or en relais mixte, tandis que la deuxième équipe égyptienne, composée d’Amira Kandil et Eslam Hamed, avait terminé 4e. Les Pharaons débutent la saison, renforcés par leurs excellents résultats de l’année dernière. Il est à noter que la saison 2022 a été excellente pour le pentathlon moderne égyptien qui a décroché des médailles à chaque compétition et a décroché 4 prix de la Fédération internationale de pentathlon moderne : meilleur événement pour les Championnats du monde seniors d’Alexandrie, meilleure équipe, meilleur jeune athlète attribué à Moetaz Wael Mohamed et meilleur athlète junior attribué à Mohamed Elgendy.

« La sélection nationale de pentathlon moderne a un programme de préparation à long terme. Chaque équipe possède son programme avec des objectifs précis, et chaque athlète possède son programme qui vise à améliorer son niveau en prenant en considération les points forts et faibles. Chaque génération est plus forte que celle qui la précède. L’Egypte possède aujourd’hui des athlètes d’un très haut niveau et la concurrence est féroce entre eux pour participer aux compétitions, cela améliore le niveau de tous les pentathloniens », conclut El-Erian.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique