Lundi, 20 mai 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Coupe du monde d’escrime à la Capitale administrative : L’Egypte vise haut

Doaa Badr , Mercredi, 22 février 2023

L’Egypte accueille, du 23 au 26 février, la Coupe du monde de fleuret hommes et dames à la Nouvelle Capitale administrative.

Coupe du monde d’escrime à la Capitale administrative : L’Egypte vise haut

368 escrimeurs représentant 45 pays disputeront la Coupe du monde de fleuret hommes et dames (individuel et par équipe) qui a lieu du 23 au 26 février à la Nouvelle Capitale administrative. 202 fleuristes représentant 37 pays participent à cet événement en compétition individuelle et par équipe, tandis que la Coupe du monde de fleuret dames témoigne de la participation de 166 athlètes représentant 35 nations. « L’Egypte organise la Coupe du monde de fleuret hommes chaque année, mais cette saison, nous organisons la même compétition hommes et dames, c’est pourquoi le nombre de participants a nettement augmenté », souligne Abdel-Moneim El-Husseiny, président de la Fédération égyptienne d’escrime. Et d’ajouter : « Après l’organisation historique des Championnats du monde 2022 par l’Egypte, nous devons être au niveau des aspirations. Cette année, nous organisons la Coupe du monde pour la première fois à la Nouvelle Capitale administrative. Les infrastructures y sont parfaites et nous visons une organisation sans faute ».

L’Egypte bénéfice de l’organisation à domicile de ces deux compétitions majeures et participe avec le maximum d’athlètes. Ainsi, 38 Pharaons disputent cette Coupe du monde de fleuret, soit 19 hommes et 19 dames. La Fédération égyptienne d’escrime paye les frais de participation à 8 hommes et 8 dames, et les autres athlètes payent les frais de leur propre poche. « Cette compétition représente une grande opportunité pour les jeunes fleuristes qui pourront participer à une compétition mondiale d’un très haut niveau et améliorer leur classement mondial en récoltant des points », affirme El-Husseiny.

L’Egypte vise à la fois une excellente organisation et de bons résultats. Ainsi, le pays compte sur la sélection de fleuret hommes qui regroupe des escrimeurs d’un très haut niveau, avec en tête la vedette de l’équipe, Alaaeldine Aboulkassem, vice-champion olympique en 2012, qui occupe actuellement la 4e place au classement mondial. L’effectif comporte encore Mohamed Hamza, 11e mondial, Mohamed Essam, Mohamed Hassan, Youssef Fouda, Seif El-Ghayesh, Suhayl Nawar et Abdelrahman Tolba qui vient de décrocher une médaille d’or au Tournoi méditerranéen juniors.

Chez les dames, l’équipe nationale comporte Yara El-Sharkawy, Noha Hany, Nora Mounir, Malak Hamza, Logayn Khaled, Salma Hany, Ingy Khaled et Gana Mosleh. La sélection nationale est conduite par le directeur technique Valero et les entraîneurs Mostafa Nehad et Mahmoud El-Sayed, ainsi que le directeur de l’équipe, Ayman Ghoneim.

« Au cours des dernières années, l’Egypte a réalisé un grand progrès sur le plan international chez les hommes dans les épreuves de sabre et d’épée, et le fleuret n’était pas à la hauteur des deux autres disciplines, mais au cours des derniers mois, les fleuristes égyptiens ont commencé à réaliser de nouveaux exploits. Alaaeldine Aboulkassem (32 ans) a remporté une médaille de bronze à la Coupe du monde au Japon en 2022, et le jeune Mohamed Hamza (22 ans) a réalisé de bonnes performances durant la même compétition. Ainsi, nous avons l’espoir de remporter une médaille à la Coupe du monde en Egypte cette année », conclut El-Husseiny.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique