Samedi, 20 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Début sans fanfare pour les Pharaons

Mohamad Mosselhi , Mercredi, 08 juin 2022

La sélection nationale a battu son homologue guinéenne 1-0 dimanche 5 juin au Caire. Malgré la victoire, les Pharaons n’ont pas convaincu dans leur première apparition sous le commandement de leur nouveau sélectionneur Ihab Galal.

Photo : AFP
Photo : AFP

L’egypte a démarré son parcours dans les qualifications de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN) avec une victoire difficile de 1-0 contre la Guinée dimanche 5 juin au Stade du Caire. C’est le remplaçant Moustapha Mohamad qui a marqué l’unique but de la rencontre à la 87e minute de la rencontre, offrant à son équipe trois points très chers. Cette rencontre a marqué la première apparition d’Ihab Galal comme nouveau sélectionneur des Pharaons. Mais malheureusement, Galal n’a pas réussi à convaincre lors de cette rencontre, surtout que la performance laisse beaucoup à désirer. L’ancien directeur de Pyramids FC a pratiqué la même tactique de son prédécesseur, Carlos Quieroz, de 4-3-3, préférant jouer avec Mohamad Salah comme attaquant à la place de celui de Galatasaray, Moustapha Mohamad, qui est resté à côté de lui sur la touche. « La sélection a réalisé de bons résultats lors de la période précédente, en conséquence ce n’était pas logique de faire de grandes modifications sur l’effectif ou le système de jeu », a indiqué Ihab Galal, directeur technique des Pharaons. Le milieu de Zamalek, Ahmad Sayed dit Zizo, a fait partie du onze de départ juste avant le début de la rencontre, remplaçant Mahmoud Hassan Trezeguet qui s’est déclaré forfait suite à une blessure lors de l’échauffement, avant la rencontre. La performance des Pharaons, lors de la première mi-temps, était assez médiocre, de sorte qu’ils n’ont pas réussi à menacer les filets guinéens tout au long des 45 minutes. Idem lors de la seconde mi-temps qui a témoigné de deux occasions franches pour les visiteurs qui étaient assez proches d’ouvrir le score au Stade du Caire.

« Je suis complètement déçu du résultat de la rencontre. C’est très dur de prendre un but au dernier souffle de la rencontre. Nous avons réussi à créer des occasions et nous étions très proches de la victoire. Mais c’est ça le football », a déclaré Kaba Diawara, directeur technique de la Guinée, à la suite de la rencontre. Ihab Galal a essayé de redresser la barre de l’équipe en présentant Moustapha Mohamad à la place d’Ahmad Sayed à la 65e minute de la rencontre. 10 minutes après, c’était le tour de Mohamad Magdi (Afcha) et Ibrahim Adel qui ont remplacé Imam Achour et Omar Marmouch. Malgré ces interventions, la performance des Pharaons ne s’est pas améliorée avant que Moustapha Mohamad n’ait marqué le but de la victoire, à trois minutes de la fin de la rencontre. Le tir de l’attaquant de la formation turque de Galatasaray a été dévié par un défenseur ghanéen pour tromper son gardien qui s’est dirigé vers l’autre côté du but.

Rencontre contre l’Ethiopie le 9 juin

Avec cette victoire non méritée selon la majorité des observateurs, il est clair que la chance était aux côtés des Pharaons et de leur directeur technique lors de cette rencontre. « Je n’étais pas inquiet, j’étais sûr qu’on allait remporter le match », ajoute le sélectionneur des Pharaons.

Malgré cette performance médiocre, les Pharaons ont réalisé l’essentiel en décrochant les trois points de la rencontre qui ont permis à l’équipe nationale égyptienne de s’installer à la tête du groupe D avec 3 points, tout comme le Malawi qui a battu l’Ethiopie dimanche 5 juin. Les Pharaons vont affronter l’Ethiopie le jeudi 9 juin lors d’un match comptant pour la deuxième journée des qualifications. Cette rencontre va avoir lieu au Malawi par décision de la Confédération Africaine de Football (CAF) faute de stades convenables en Ethiopie. Les Pharaons devront réaliser un résultat positif lors de cette rencontre afin de garantir leur place à la tête du groupe et de consoler les Egyptiens de la performance médiocre de la rencontre de dimanche. « Il est clair que notre performance n’était pas satisfaisante contre la Guinée, mais nous avons réalisé l’essentiel en décrochant la victoire. Mais la performance va s’améliorer avec la succession des matchs », conclut Mohamad Magdi, milieu d’Ahli et de la sélection.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique