Dimanche, 14 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Lutte antidopage, l’Egypte au premier rang

Doaa Badr , Mercredi, 25 mai 2022

L’Egypte a accueilli avec succès, du 17 au 20 mai, la Conférence mondiale sur le dopage.

Lutte antidopage, l’Egypte au premier rang

En présence du ministre égyptien de la Jeunesse et du Sport, Dr Ashraf Sobhy, le comité exécutif et le Conseil de fondation de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) se sont réunis dans un format hybride — à la fois virtuellement et en présentiel — au Caire en Egypte les 18 et 19 mai. « C’est un grand honneur pour l’Egypte d’être le premier pays au Proche-Orient à accueillir la Conférence mondiale sur le dopage dans le sport. A travers cet événement, nous avons envoyé plusieurs messages très importants au monde sportif. L’Egypte est toujours prête à organiser les grands événements. Elle a ébloui les responsables de l’AMA à la fois par ses antiquités et sa modernité », a déclaré Ashraf Sobhy, qui est également membre du Conseil de fondation de l’AMA. Le Conseil de fondation, composé de 38 membres, est la plus haute instance décisionnelle de l’AMA. Il délègue la gestion et le fonctionnement de l’Agence aux 14 membres du Comité exécutif. Par conséquent, le Comité exécutif fait des recommandations au Conseil de fondation concernant l’exécution de certaines activités et la gestion des actifs.

« Au cours des deux jours de réunion, le Conseil de fondation et le Comité exécutif ont pris plusieurs décisions importantes qui profiteront à l’AMA et au sport propre pendant longtemps encore », a déclaré le président de l’AMA, Witold Banka, à l’issue des réunions. Et d’ajouter : « En particulier, le Conseil de fondation a approuvé une importante série de réformes de la gouvernance et a pris des décisions concernant les augmentations du budget annuel de l’Agence pour chacune des trois prochaines années (2023-2025). Il a en outre choisi Busan, en Corée du Sud, comme ville hôte de la prochaine Conférence mondiale sur le dopage dans le sport en 2025 ».

De plus, le Conseil de fondation a approuvé la composition du nouveau Comité d’éthique indépendant de neuf membres de l’AMA. Le Comité se compose d’un représentant du Mouvement sportif, d’un représentant des pouvoirs publics et de sept membres indépendants.

L’Egypte à la première tire

Durant les réunions, l’AMA a approuvé l’amélioration du niveau de l’Egypte en matière d’antidopage pour arriver à la première tire à la place de la deuxième tire (niveau). Ainsi, l’Egypte et l’Afrique du Sud sont les 2 pays africains qui figurent à la première tire de l’AMA. « C’est un grand pas pour l’Egypte, et nous avons réalisé cela grâce au grand effort de l’Agence nationale antidopage (NADO) présidée par Dr Hazem Khamis avec le soutien du pays », déclare Sobhy, avant de conclure : « L’Egypte a beaucoup bénéficié de l’organisation de cette conférence. Aujourd’hui, l’Egypte devient l’une des grandes nations de l’AMA ».

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique