Dimanche, 21 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Mohamed Yasseen, un épéiste talentueux

Marianne Youssef , Lundi, 07 février 2022

Mohamed Yasseen, 18 ans, s’est illustré à la Coupe du monde d’escrime junior qui s’est achevée la semaine dernière à Bahreïn. Il a décroché 2 médailles d’or, une en individuel et l’autre en équipe

Mohamed Yasseen, un  p iste talentueux

Du haut de ses 18 ans, Mohamed Yasseen trace son avenir à la pointe de son épée. Avec ses deux médailles d’or raflées à la Coupe du monde de Bahreïn, il honore la sélection égyptienne d’escrime. Un parcours sans faute ; en individuel, il a remporté la demi-finale 15 à 7 contre l’Estonien Markus Salm. En Finale, il a battu le champion en titre français, Lino Heurlin, 13 à 12. « J’ai joué ce match avec calme et sans émotion, ce qui m’a permis de prendre le dessus sur mon adversaire. J’ai remporté mon titre face à 63 concurrents qui ont participé à cette compétition. En équipe, nous étions 4 en finale face aux Français. Nous avons gagné 45 à 34. Cette victoire est un exploit, car la France domine le podium depuis plusieurs années », assure Yasseen.

Il a commencé sa carrière à l’âge de 9 ans alors que son père est entraîneur d’escrime au club Ahli. Yasseen l’accompagne toujours et finit par se passionner pour l’épée. « Je pratiquais la natation et je jouais au basket. Mais j’ai finalement choisi l’épée qui est devenue ma passion grâce à mon père qui m’a transmis l’amour de cette discipline. C’est à lui que je dois l’expérience acquise à mon jeune âge », explique-t-il.

Maîtriser le stress

A 12 ans, il intègre la sélection junior et commence à participer aux tournois nationaux. Puis il se lance dans les compétitions internationales en prenant part aux Jeux méditerranéens pour les moins de 14 ans ; il remporte une médaille d’or. « J’ai appris à maîtriser mon stress pendant les compétitions. Je sais exactement ce que je dois faire. Je garde mon calme, je gère mes émotions face à mes adversaires. C’est l’un de mes atouts », explique-t-il.

Rapidement, il a grimpé les échelons du classement mondial. « J’occupais la 23e place mondiale au début de l’année 2021. Grâce à la médaille d’argent que j’ai remportée aux Championnats du monde juniors d’Egypte en avril 2020, je suis monté à la 3e place du classement. J’occupe à présent la première place avec ma médaille d’or à la Coupe du monde de Bahreïn », ajoute-t-il.

Yasseen, escrimeur talentueux, affiche son ambition, il vise une médaille olympique. « Mon plus grand rêve serait de remporter une médaille aux Jeux olympiques de Paris 2024. Je vais consacrer les deux années qui restent pour m’entraîner et réaliser ce rêve. J’aimerais aussi que mon sport soit mieux médiatisé et que l’escrime en Egypte ne cesse de briller », conclut-il.

Son palmarès :

2018 : Médaille d’argent au Tournoi méditerranéen juniors en Egypte.

2021 : Médaille d’argent aux Championnats du monde d’Egypte juniors.

2022 : 2 médailles d’or, une en individuel et l’autre en équipe, à la Coupe du monde de Bahreïn.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique