Lundi, 26 février 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Qualifications au Mondial : L’Egypte face à l’obstacle sénégalais

Karim Farouk , Lundi, 07 février 2022

Le tirage au sort des matchs de barrage africains pour la qualification à la Coupe du monde a eu lieu le samedi 22 janvier à Douala (Cameroun) avec comme grande affiche le choc entre l’Egypte de Mohamad Salah et le Sénégal de Sadio Mané.

Qualifications au Mondial : L Egypte face   l obstacle s n galais

Partenaires à liverpool, Mohamad Salah et Sadio Mané seront contraints de s’affronter pour la qualification de la Coupe du monde de 2022. Le tirage au sort des matchs de barrage qui a eu lieu le samedi 22 janvier à Douala a donné le pire scénario pour ces amis devenus ennemis. L’Egypte de Mohamad Salah et le Sénégal de Sadio Mané s’affronteront le 24 mars au Caire et le 29 mars à Dakar, et un seul d’entre eux ira au Qatar. Des retrouvailles après plus de 20 ans depuis leur dernière confrontation en qualification du Mondial 2002, lorsque les Pharaons et les Lions de la Téranga étaient placés dans le même groupe. A l’époque, les hommes du légendaire entraîneur Mahmoud Al-Gohari avaient remporté le duel (0-0 à Dakar et 1-0 au Caire grâce à un but d’Ahmad Hossam « Mido »). Mais c’était le Sénégal, grâce à sa génération dorée d’Henri Camara, El-Hadji Diouf, Kalilou Fadiga et Papa Bouba Diop, qui avait terminé en tête du groupe pour créer l’histoire au Mondial de la Corée et du Japon en terminant quart de finaliste. Le dernier duel entre ces deux grandes nations de foot a laissé un goût amer chez les Pharaons en s’inclinant lors des deux matchs (2-0 et 1-0) des qualifications de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2015 pour rater le rendezvous continental.

« Ce sera une confrontation très serrée et un match très difficile. On ne peut pas faire de prédiction à ce niveau-là, car tout peut arriver au cours de ces 180 minutes. Je pense que les équipes qui joueront le retour à domicile auront un petit avantage », a dit Diouf, qui a assisté au tirage au sort, au micro de la chaîne égyptienne On Sport. Selon le règlement de la Confédération Africaine de Football (CAF) pour cette édition de qualifications, les dix vainqueurs des dix groupes ont été départagés en deux niveaux selon leur classement FIFA en novembre 2021. Les cinq équipes les mieux classées (Sénégal, Maroc, Tunisie, Algérie et Nigeria) affronteront les cinq équipes les moins bien classées (Egypte, Cameroun, Ghana, Mali et RD Congo) et auront l’avantage de jouer le match retour à domicile. Le Sénégal est perçu comme la bête noire de l’Afrique actuellement.

Le sélectionneur Aliou Cissé, lui-même membre de la génération dorée de 2002, possède sous sa main une palette de joueurs à faire rêver n’importe quel entraîneur. L’armada sénégalaise comprend Mané, l’attaquant de Watford (Angleterre) Ismaila Sarr, le milieu du PSG (France) Idrissa Gana Gueye, le défenseur de Bayern Munich (Allemagne) Bouna Sarr, et de Naples (Italie) Kalidou Koulibaly, et le gardien de Chelsea (Angleterre) Edouard Mendy, nommé meilleur gardien du monde en 2021 lors du sondage de la FIFA. Solide et stable techniquement avec Cissé en charge depuis mars 2015, les Lions de la Téranga sont au sommet du classement FIFA pour l’Afrique en se classant 20e au niveau mondial, alors que l’Egypte, qui se cherche encore, est 45e mondial et 6e au niveau africain. « Tout se jouera sur le terrain » « Sans aucun doute, ce sera une confrontation très difficile. Mais on n’a pas à en trembler. On n’a jamais eu de nombreux joueurs évoluant en Europe, et pourtant, on a dominé l’Afrique et vaincu toutes les équipes telles que la Côte d’Ivoire de Didier Drogba, le Cameroun de Samuel Eto’o et le Sénégal d’El-Hadji Diouf. Regardez cette CAN, le Sénégal n’a marqué qu’un seul but en trois matchs de phase de poule et n’a pas pu s’imposer face à des adversaires de moindre calibre. Le football a beaucoup changé, nous sommes en pleine phase de changement et nous progressons. D’ici mars, il y a encore du temps et des matchs, et je pense que personne n’a d’avantages. Tout se jouera sur le terrain », a dit Ahmad Hassan, ancien capitaine des Pharaons et vainqueur de quatre titres africains.

Pour le moment, tous les regards sont tournés vers la CAN qui se déroule actuellement au Cameroun. La délégation égyptienne et les dirigeants de la Fédération égyptienne ne veulent même pas commenter sur ce tirage au sort, car le focus est sur la rencontre de la Côte d’Ivoire ce mercredi 26 janvier en 8es de finale. C’est un match-clé pour les Pharaons, en quête d’une 8e étoile, qui cherchent encore à progresser et grandir en confiance avant le duel décisif contre le Sénégal .

Le tirage au sort

Sénégal-Egypte

Algérie-Cameroun

Nigeria-Ghana

Tunisie-Mali

Maroc-RD Congo

 

	Qualifications au Mondial : L’Egypte face à l’obstacle sénégalais
Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique