Samedi, 18 mai 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Abdel-Moneim Al-Husseiny : L’excellente performance des jeunes escrimeurs égyptiens est le fruit d’un long travail

Propos recueillis par Doaa Badr, Lundi, 20 décembre 2021

L’escrime égyptienne a entamé la saison en décrochant 4 médailles d’or à la Coupe du monde juniors en Ouzbékistan. Entretien avec Abdel-Moneim Al-Husseiny, président de la Fédération égyptienne d’escrime qui vient d’être réélu à son poste.

Abdel-Moneim Al-Husseiny,

Al-Ahram Hebdo : Comment jugez-vous la performance égyptienne à la Coupe du monde en Ouzbékistan ?

Abdel-Moneim Al-Husseiny: En ce mois de décembre, nous avons commencé la nouvelle saison internationale d’escrime. Nous avons disputé la Coupe du monde juniors en Ouzbékistan avec 6 athlètes dans l’épreuve de l’épée et 4 athlètes dans l’épreuve du sabre. Les jeunes Egyptiens ont décroché 4 médailles d’or débutant la saison avec un grand succès. Notre point faible se trouve dans l’équipe du fleuret juniors. Donc, nous devons donner plus d’importance à cette équipe.

Quelles sont les vedettes de l’équipe? Et comment évaluez-vous leur niveau ?

— Les 4 médailles d’or ont été obtenues en sabre individuel (Adham Moataz) ; en sabre par équipe homme (Adham Moataz, Ziad Nofal, Eyad Maarouf, Abdel-Rahman Al-Kafouri) ; en épée individuel (Mohamed Al-Sayed) et en épée par équipe (Mohamed Al-Sayed, Mohamed Samy, Mahmoud Al-Sayed, Mohamed Yassin, Amr Abdel-Baki). Je suis totalement satisfait de la performance de ces escrimeurs. De plus, grâce à ces résultats, le classement mondial de nos athlètes s’est amélioré. Mohamed Al-Sayed, qui était à la 5e place mondiale, devient numéro un mondial, Adham Moataz a conservé sa première place mondiale et Mohamed Yassin a conservé sa 2e place mondiale. L’équipe du sabre a conservé sa première place mondiale et l’équipe de l’épée a conservé sa 3e place.

Quelle est l’importance du classement mondial junior pour nos athlètes ?

— Le tirage au sort aux Championnats du monde est effectué selon le classement mondial des athlètes. Donc, il est très important pour nos athlètes de conserver leur bon classement mondial jusqu’aux Mondiaux juniors et encore seniors, puisque les athlètes de la sélection junior font aussi partie de la sélection senior et disputeront les Championnats du monde senior qui auront lieu en juillet prochain en Egypte.

Comment l’escrime égyptienne a-t-elle réalisé ce grand progrès sur la scène internationale ?

— L’excellente performance des jeunes escrimeurs égyptiens est le fruit d’un long travail. Depuis mon arrivée à la tête de la Fédération égyptienne en 2013, j’ai travaillé avec les membres de la Fédération et les encadrements techniques pour construire une équipe d’avenir pour l’escrime égyptienne. Nous avons donné plus d’intérêt aux jeunes athlètes pour construire une nouvelle génération d’escrimeurs capables de faire face à la concurrence internationale.

L’Egypte a décroché plusieurs médailles aux Mondiaux juniors qui ont eu lieu cette année en Egypte. Peut-elle rééditer cet exploit aux Mondiaux seniors ?

— Il faut savoir que nous avons travaillé à la base. Nous avons donné plus d’importance aux jeunes escrimeurs, qui ont commencé cette année à récolter le fruit de ce travail. Mais ils sont encore jeunes et ils ont besoin d’expérience. Bien sûr, nous espérons remporter des médailles aux Mondiaux seniors qui auront lieu en juillet prochain en Egypte, mais ce ne sera pas chose facile.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique