Vendredi, 23 février 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Nancy Taman, de succès en succès

Mirande Youssef, Lundi, 13 décembre 2021

La gymnaste Nancy Taman, 27 ans, est arrivée 4e en saut de cheval aux Championnats du monde du Japon. Portrait d’une gymnaste qui manifeste un talent exceptionnel.

Nancy est la première gymnaste égyptienne à remporter une 4e place aux Mondiaux.
Nancy est la première gymnaste égyptienne à remporter une 4e place aux Mondiaux.

Nancy Taman, la gymnaste la plus âgée et la plus expérimentée de la sélection, a fait une première dans l’histoire de la gymnastique artistique féminine en remportant une 4e place aux Championnats du monde du Japon. « C’est une grande fierté d’être la première gymnaste égyptienne de pouvoir montrer mon potentiel en occupant une 4e place aux Championnats du monde.

Je suis arrivée à la 4e place à l’épreuve du saut de cheval avec un score de 13,733. J’ai réalisé ce score avec un petit écart par rapport à la médaillée de bronze, la Russe Angelina Melnikova, qui a fait un score de 13,966. Cette gymnaste est une championne olympique aux Jeux de Tokyo et médaillée d’argent aux JO de Rio », dit Nancy. En fait, il s’agit du deuxième exploit de Nancy pour cette saison, car en juin dernier, elle avait fait une première pour la gymnastique artistique en raflant une médaille d’or à la Coupe du monde du Caire.

Nancy a accompli un parcours excellent aux Championnats du monde. Elle a débuté le tournoi en se classant 7e dans les tours éliminatoires en saut de cheval pour se qualifier à la finale qui regroupe les meilleures 8 gymnastes sur cet agrès avec un score de 13,533. « En finale, j’ai fait de mon mieux pour remporter une médaille, mais la compétition était très forte face à la Brésilienne Rebecca Andrade, médaillée d’or, avec un score de 14,966. Cette gymnaste est très expérimentée. Elle est médaillée d’or en saut de cheval aux JO de Tokyo 2021 », explique-t-elle.

Cette gymnaste a inscrit son nom dans l’histoire de la gymnastique artistique féminine grâce à ses exploits qui sont les premiers pour une gymnaste égyptienne. Elle a commencé ses premiers pas au club Al-Moässassa Al-Askariya à Alexandrie. En 2010, elle rejoint la sélection dame grâce à ses bonnes performances aux tournois nationaux. Elle était propulsée dans les compétitions très tôt. En 2011, elle a réalisé son premier exploit international à l’âge de 16 ans en se classant 7e dans l’épreuve du saut de cheval lors de la Coupe du monde de Russie.

Déterminée et ambitieuse, Nancy est prête à poursuivre ses efforts pour atteindre le meilleur niveau. Ainsi, la prochaine période est axée sur sa préparation, afin de répondre aux défis de la prochaine saison qui commencera en janvier prochain. « J’ai un grand défi à relever: les Championnats du monde prévus en octobre 2022 en Angleterre. A court terme, il y a plusieurs Coupes du monde auxquelles je participerai. Pour bien me préparer, je vais travailler pour développer les techniques de coordination et finesse qui sont indispensables. L’équilibre est aussi une qualité première pour maîtriser tous les agrès et sur lequel je vais me concentrer », conclut-elle.

Les médailles de Nancy Taman

2010 : Médaille d’argent aux Championnats d’Afrique.

2012 : Une médaille d’argent au saut de cheval et une médaille de bronze au sol aux Championnats d’Afrique.

2015 : Médaille de bronze au saut de cheval aux Jeux africains.

2018 : Médaille d’or au saut de cheval et une de bronze aux Championnats d’Afrique. Une médaille d’or au saut aux Jeux méditerranéens.

2019 : Médaille au saut de cheval et une médaille d’argent au sol aux Jeux africains.

2020 : Médaille d’or à la Coupe du monde.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique