Lundi, 04 mars 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Mondiaux de karaté: L’Egypte vise le podium

Doaa Badr, Mardi, 16 novembre 2021

L’Egypte dispute du 16 au 22 novembre à Dubaï, aux Emirats arabes unis, les Championnats du monde de karaté. Objectif: une place sur le podium.

Mondiaux de karaté  : L’Egypte vise le podium

Avec 22 athlètes, l’Egypte participe aux Championnats du monde 2021 de karaté, qui se tiennent à Dubaï aux Emirats arabes unis du 16 au 22 novembre, avec la participation de quelques 1 054 athlètes représentant 117 pays de 5 continents. L’Egypte est parmi les onze pays qui se rendront à Dubaï avec des délégations complètes et une participation dans les 16 catégories. Il s’agit du Brésil, de la Croatie, de l’Algérie, de la France, de l’Iran, de l’Italie, du Japon, de la Fédération russe de karaté (RKF), de l’Espagne et de la Turquie.

Après sa première apparition aux Jeux Olympiques (JO) de Tokyo, le karaté a pris de l’importance bien que la discipline soit absente du programme olympique à Paris 2024 et à Los Anglos 2028.

Cette 25e édition des Mondiaux seniors de karaté s’annonce très disputée avec la participation de 8 médaillés d’or olympiques, dont la vedette égyptienne Feryal Abdelaziz en kumité féminin, qui a décroché la seule médaille d’or pour l’Egypte aux JO de Tokyo. 10 des 12 champions du monde actuels défendront leur couronne à Dubaï. Les regards seront portés sur les quatre athlètes qui possèdent la double couronne des titres mondiaux et olympiques: Sandra Sanchez d’Espagne, Ryo Kiyuna du Japon, Jovana Prekovic de Serbie et Steven Dacosta de France.

Une équipe égyptienne très forte

L’Egypte est l’une des grandes nations de la discipline avec deux médailles olympiques obtenues aux JO de Tokyo, dont une d’or par Feryal Ashraf Abdelaziz et une de bronze par Giana Farouk Lotfy. Les 22 karatékas égyptiens visent le podium mondial. « Les médailles olympiques de l’Egypte ont renforcé nos ambitions. Ainsi, le podium mondial est notre ultime objectif », souligne la karatéka Yasmin Elgewily. L’Egypte a bien préparé ces Mondiaux, qui arrivent juste après les JO. La sélection nationale a commencé un camp de préparation au Centre olympique de Maadi. En septembre dernier, l’équipe nationale avait disputé le Premier League au stade du Caire. Les Pharaons ont réalisé une excellente performance en décrochant 15 médailles dont 5 d’or, 4 d’argent et 6 de bronze, ceci sans les vedettes de l’équipe olympique qui ont préféré prendre un peu de repos après les JO. Juste après cette compétition, la Fédération égyptienne, présidée par Mohamed Eldahrawi, a organisé des éliminatoires pour choisir l’équipe nationale qui disputera les Championnats du monde. Cette équipe s’est regroupée dans un camp de préparation à Maadi. La dernière étape de la préparation de l’équipe était le Premier League de Moscou en Russie durant lequel l’Egypte a décroché 6 médailles, dont 3 d’or. « L’équipe égyptienne à Dubaï regroupera de nouvelles figures et de jeunes athlètes. Les karatékas égyptiens sont prêts pour les Mondiaux et nous voulons faire mieux que l’édition passée », affirme Hany Keshta, entraîneur de l’équipe dames de kumité.

En effet, la performance égyptienne aux derniers Championnats du monde qui se sont déroulés en 2018 en Espagne était la plus mauvaise depuis 2004. 14 athlètes et seulement 3 médailles de bronze décrochées par les dames, qui sont l’ancienne championne du monde Giana Farouk Lotfy, dans la catégorie des 61kg, Shaymaa Aboul-Yazid, dans la catégorie des +68kg, et l’équipe dames en compétition par équipes. Ainsi, pour la première fois depuis les Mondiaux de Paris en 2012, l’Egypte avait perdu sa place dans le carré d’or. Les Egyptiens avaient terminé la compétition à la 17e place, loin derrière les leaders. Avec seulement 3 médailles de bronze, ils ont réalisé leur plus mauvaise performance depuis 2004. Lors des Mondiaux 2016 en Autriche, à Linz, l’Egypte avait pointé à la 4e place avec 5 médailles, dont une d’or, 2 d’argent et 2 de bronze. Et aux Mondiaux 2014, l’Egypte avait terminé 2e au tableau final des médailles, avec un total de 6 médailles, dont 3 d’or, 2 d’argent et une de bronze. L’Egypte veut à tout prix entrer à nouveau dans le carré d’or et réaliser une meilleure performance.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique