Vendredi, 23 février 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Mohamad Chérif : La grande victoire contre Zamalek est notre cadeau à nos supporters

Propos recueillis par Amr Moheb, Mardi, 09 novembre 2021

Le meilleur buteur d’Ahli, Mohamad Chérif, revient sur les coulisses de la grande victoire de son équipe face à Zamalek (5-3) vendredi lors de la 3e journée du championnat.

Mohamad Chérif

Al-Ahram Hebdo : Au début, nous voulons vous féliciter pour la victoire 5 à 3 contre Zamalek vendredi dernier …

Mohamad Chérif: Merci beaucoup. C’est le fruit de notre bonne préparation, du grand travail que le staff technique a fait avec les joueurs ces dernières semaines et de notre grande concentration avant le derby. Nous dédions cette victoire à nos supporters qui nous soutiennent, surtout dans les moments difficiles. Après avoir réussi à remporter au début de cette saison la médaille de bronze à la Coupe du monde des clubs, puis la Supercoupe d’Afrique des clubs et enfin le titre de la Ligue des champions d’Afrique en juillet dernier, nous avons vécu une période difficile en perdant deux titres l’un après l’autre: celui du Championnat national puis la Supercoupe d’Egypte, ce qui était une grande déception pour nos supporters. Nous devions donc nous réconcilier avec nos supporters.

Le seul moyen de le faire était de battre Zamalek qui nous a arraché le Championnat égyptien il y a quelques semaines. Nous avons donc gagné 5-3! Malgré notre grande joie pour cette bonne performance et le grand score contre Zamalek, nous, les joueurs, savons que c’est une victoire dans un match au championnat qui ne vaut que 3 points. Nous sommes encore au début de la saison, à la troisième journée seulement, et il reste un long chemin pour remporter le titre cette saison. Il nous reste encore 31 matchs à jouer jusqu’à la fin de la saison. Nous voulons confirmer notre supériorité en faisant de bons résultats aux prochains matchs afin de rester à la tête du classement et creuser l’écart entre nous et le deuxième du classement.

Est-ce que vous vous attendiez avant le match à gagner contre Zamalek avec un score comme celui-ci ?

— Avant le match nous souhaitions faire un bon match sans penser au score final. Nous avons fait ce que nous faisions d’habitude avant tous les matchs. Le staff technique nous a montré les points forts et faibles de notre adversaire pour les étudier, puis nous nous sommes entraînés au système de jeu qui sera appliqué durant le match. Notre coach, Mosimane, a parlé avec les joueurs pour les encourager et les motiver avant le match tout en nous rappelant que nous devons faire un grand match et gagner contre Zamalek pour faire plaisir à nos supporters déçus à cause du championnat et de la Supercoupe d’Egypte que nous avons ratés. La grande victoire contre Zamalek est notre cadeau à nos supporters.

— Vous avez marqué lors des deux dernières rencontres …

— C’était très important pour moi de marquer dans les filets de Zamalek pour faire d’une pierre deux coups: contribuer à la victoire de mon équipe et retrouver la confiance après une période de malchance. La saison dernière avec Ahli j’ai réussi à marquer 26 buts au Championnat national qui m’ont placé à la tête du classement final des meilleurs buteurs, sans compter les 6 buts que j’avais marqués en Ligue des champions et le but marqué contre RSK Berkane à la Supercoupe d’Afrique. Au début de cette saison, j’ai connu une grande malchance, que ce soit durant le match de la Supercoupe d’Egypte ou le match contre Enppi en Coupe d’Egypte. Je n’ai marqué qu’un seul but dans les filets de la Gendarmerie Nationale du Niger au Caire, lors du match retour que nous avons gagné sur le score de 6 à 1. Bien que je sois titulaire à l’attaque des Rouges.

— Quel était votre sentiment lorsque vous vous êtes retrouvé sur le banc de touche au premier match du championnat contre Ismaïli ?

— J’avoue que j’étais surpris lorsque j’ai appris avant le match que je ne faisais pas partie des 11 titulaires qui allaient commencer le match, mais je n’étais pas fâché. Le Sud-Africain Persi Tau, qui a joué à ma place contre Ismaïli, a fait un grand match et a été l’auteur d’un doublé. Au deuxième match contre l’équipe de la Banque Nationale d’Egypte, je me suis retrouvé de nouveau sur le banc de touche, mais j’ai participé à la deuxième mi-temps lorsque le score était de 0-0 et qu’on voulait marquer un but, et c’est moi qui ai marqué le seul but du match. Mosimane m’a alors titularisé contre Zamalek au dernier match et j’ai réussi à marquer de nouveau.

— Finalement, vous venez d’être convoqué par le sélectionneur national, Carlos Queiroz, pour rejoindre les Pharaons aux deux prochains matchs contre l’Angola. Qu’est-ce que cela représente pour vous ?

— Je suis très content de mon retour à l’équipe nationale. Tous les joueurs égyptiens rêvent sans doute de défendre les couleurs de leur pays. Carlos Queiroz a le droit de sélectionner les joueurs qu’il trouve utiles pour chaque période. Il avait décidé de ne pas me sélectionner avant nos deux derniers matchs contre la Libye, et j’ai respecté sa décision. Maintenant il me sélectionne pour les deux prochains matchs contre l’Angola, ce qui me fait un grand plaisir. Je ferai de mon mieux pour gagner contre l’Angola avec l’équipe nationale. J’espère que je contribuerai à la qualification de l’Egypte à la Coupe du monde et que je participerai avec les Pharaons au Qatar 2022.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique