Jeudi, 29 février 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Pentathlon moderne : Les juniors éblouissent

Doaa Badr, Lundi, 20 septembre 2021

Avec 7 médailles dont 3 d’or, l’Egypte a réalisé une excellente performance aux Championnats du monde de pentathlon moderne juniors des moins de 17 et 19 ans, qui se sont achevés 19 septembre.

Pentathlon moderne : Les juniors éblouissent
Amira Kandil a remporté la médaille d’or en individuel aux Mondiaux -19 ans.

Après 7 jours de compétitions pleines d’actions à l’Académie arabe des sciences, technologies et sports maritimes à Alexandrie, les Championnats du monde du pentathlon moderne juniors des moins de 17 et 19 ans se sont achevés dimanche 19 septembre. En décrochant 7 médailles (3 d’or, 1 d’argent et 3 de bronze), l’Egypte a réalisé une excellente performance à ces Mondiaux en terminant à la 2e place, juste derrière la Biélorussie qui s’est adjurée de la première place du tableau des médailles avec 6 médailles dont 3 d’or, 2 d’argent et 1 de bronze. La Russie s’est classée à la 3e place derrière l’Egypte avec 7 médailles (2 d’or, 3 d’argent et 2 de bronze).

Les lauréats d’or de l’Egypte sont : Amira Kandil (individuelle dames -19 ans), Mazen Shaban et Mohamed Moutaz (relais hommes -19 ans) et Amira Kandil et Malak Ismaïl (relais dames -19 ans). Le médaillé d’argent c’est Mohamed Mohamed (individuel hommes -17 ans). Tandis que les 3 médaillés de bronze sont Mohamed Moutaz (individuel hommes -19 ans), Mohamed Moutaz et Amira Kandil (relais mixte -19 ans) et Mohamed et Osama Zaki (relais hommes -17 ans). En plus des 7 médailles enregistrées au tableau des médailles, les équipes égyptiennes ont remporté une médaille d’argent par équipe hommes -17 ans et 2 médailles de bronze par équipe dames et hommes en -19 ans.

En fait, les médailles les plus précieuses sont celles obtenues en individuel. La plus importante est celle d’Amira Kandil en individuel dames -19 ans, car avec cette médaille, l’Egypte confirme qu’elle possède une jeune génération d’un très haut niveau chez les dames comme chez les hommes, puisqu’aujourd’hui l’Egypte possède Amira Kandil, championne du monde junior, avec Salma Ayman, championne olympique junior. « La médaille d’Amira est très importante pour l’Egypte, c’est le premier titre mondial dans cette catégorie d’âge depuis celui de l’ancienne légende égyptienne Aya Medani en 2016. Tout comme le bronze obtenu par Mohamed Moutaz en individuel -19 ans. Ce jeune sera le successeur d’Ahmed Elgendy, médaillé d’argent aux Jeux olympiques de Tokyo », déclare Hisham Soliman, entraîneur de l’équipe égyptienne.

Ainsi, ces Mondiaux ont réalisé un grand succès sur le plan de l’organisation et encore sur le plan de la performance égyptienne. « Après la médaille historique du pentathlon moderne égyptien aux JO de Tokyo, nous avons prouvé que nous possédons de nouvelles générations capables de continuer l’élan et rééditer les exploits. Sur le plan organisationnel, l’Egypte a réalisé un exploit cette année en organisant tous les Championnats du monde de toutes les catégories d’âge et nous avons réalisé des compétitions sans faute », souligne Sharif El-Eryan, président de la Fédération égyptienne.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique