Vendredi, 23 février 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

En route vers une 10e étoile

Mohamad Mosselhi, Lundi, 28 juin 2021

Ahli s’est qualifié pour la finale de la Ligue des champions d’Afrique après sa victoire 3-0 contre les Tunisiens de l’Espérance samedi 26 juin au Caire. Un exploit pour les Rouges qui cherchent leur 2e titre consécutif et le 10e dans l’histoire du club.

En route vers une 10e étoile
(Photo : AFP)

Le rêve ahlaoui de remporter le titre de la Ligue des champions d’Afrique continue. Les Rouges se sont qualifiés samedi pour la finale de la compétition continentale après leur victoire contre la formation tunisienne de l’Espérance de Tunis 3-0 à l’occasion du match retour de la demi-finale au Caire. Ils avaient déjà remporté l’aller 1-0 il y a deux semaines en Tunisie. Ils se hissent ainsi en finale avec un total de 4 buts contre 0. Ahli devrait rencontrer les Sud-Africains de Kaizer Chiefs le 17 juillet prochain au Maroc. Ces derniers disputeront la première finale africaine de leur histoire, alors qu’Ahli, tenant du titre de la compétition et 9 fois champion d’Afrique, jouera la 14e finale de son histoire dans cette compétition. « Notre début n’était pas idéal et l’Espérance était plus dangereux que nous durant les premières 30 minutes, mais pour moi, la fin de la rencontre est plus importante que le début. Le match s’est achevé sur une victoire de 3-0 et c’est ce qui compte pour nous », a déclaré le Sud-Africain Pitso Mosimane lors de la conférence de presse qui a suivi la rencontre. Et d’ajouter : « Franchement, j’étais sûr que nous allions surmonter l’obstacle tunisien et nous qualifier pour la finale. Nous sommes une équipe puissante et expérimentée qui sait bien comment jouer ce genre de rencontre ».

Ahli grand favori

En effet, les Rouges ont réalisé un grand exploit en se hissant en finale pour la deuxième fois consécutive. Théoriquement, ils sont les grands favoris étant donné le manque d’expérience de leur adversaire qui ne figure pas parmi les grandes équipes du continent.

Par ailleurs, les Sud-Africains sont l’étalon noir de cette édition de la Ligue des champions d’Afrique. Seconds de leur groupe à l’issue des 8es de finale derrière les Marocains du Wydad, ils avaient une mission difficile en quarts de finale contre une autre surprise de la compétition, à savoir les Tanzaniens de Simba qui ont terminé premiers du groupe d’Ahli en 8es de finale. A la surprise générale, Kaizer Chiefs a écrasé Simba 4-0 lors du match aller à domicile avant de perdre 0-3 au retour.

Ils ont retrouvé à nouveau les Marocains du Wydad de Casablanca, mais cette fois-ci en demi-finales. Tous les pronostics étaient en faveur du représentant marocain d’autant plus que le Wydad a battu Kaizer Chiefs 4-0 lors de la phase de poule. Mais les Sud-Africains ont réalisé la surprise en battant les Marocains 1-0 à Casablanca avant de concéder un nul vierge à domicile qui était suffisant pour se qualifier pour la finale.

« Nous ne devons pas commettre l’erreur de sous-estimer l’équipe sud-africaine. Elle n’était pas attendue en quarts de finale, mais elle s’est qualifiée derrière le Wydad. Contre Simba, elle n’est pas aussi favorite, mais elle a écrasé les Tanzaniens 4-0. Idem contre le Wydad qui a été tenu en échec à domicile contre cette équipe sud-africaine. C’est une équipe à craindre et nous devons bien nous préparer », indique Sayed Abdel-Hafiz, directeur du secteur foot à Ahli. Pour Pitso Mosimane, Kaizer Chiefs est une équipe imprévisible. Elle peut présenter une performance exceptionnelle dans une rencontre et une autre décevante dans la rencontre suivante. Ce qui explique la 8e place de l’équipe au Championnat sud-africain. Une place qui ne correspond pas à celle d’une équipe qualifiée pour la finale africaine. De son côté, Arthur Zwane, directeur technique de Kaizer Chiefs, a exprimé sa grande joie d’avoir mené l’équipe à sa première finale africaine, soulignant la « lourde mission » de son équipe en finale. « Il est clair que nous ne sommes pas les favoris pour décrocher le titre, mais nous allons faire notre maximum lors de cette rencontre. Nous avons presque trois semaines avant la rencontre et nous allons bien nous préparer pour cette finale », conclut-il.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique