Vendredi, 24 mai 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Les pentathloniens brillent en relais

Doaa Badr, Mardi, 03 mars 2020

L’Egypte a dominé le relais mixte de la Coupe du monde de pentathlon moderne qui s’est tenue au Caire la semaine dernière. Les Pharaons ont ainsi compensé leurs mauvais résultats en individuel, lors de ce premier rendez-vous de la saison. Compte rendu.

Les pentathloniens brillent en relais

Le club Platinum à Tagammoe Al-Khamès au Caire a accueilli avec grand succès la Coupe du monde de pentathlon moderne qui s’est déroulée du 25 février au 1er mars.

Cette première compétition de la saison, qui compte pour la qualifica­tion olympique, a fait l’objet d’une concurrence féroce avec la présence de 450 athlètes, les meilleurs du monde, représentant 40 pays.

En individuel dames, c’est la Britannique Joanna Muir qui a rem­porté la médaille d’or, suivie par les Russes Uliana Batashova et Gulnaz Gubaydullina. La seule pentathlo­nienne égyptienne à avoir disputé la finale, la jeune Salma Ayman Abdelmaksoud, a terminé à la 20e place.

Chez les hommes, c’est le Hongrois Adam Maosi qui a décro­ché l’or devant le Coréen Jun Woongtae et le Français Valentin Belaud. La meilleure performance égyptienne chez les hommes était réalisée par le jeune Mohanad Shaaban qui s’est classé 8e, tandis que les vedettes de l’équipe, Ahmed Elgendy et Eslam Hamed, ont ter­miné 13e et 33e. « La concurrence était féroce, tous les athlètes visent le podium afin de récolter des points pour améliorer leur classement olympique en vue de décrocher les tickets pour Tokyo », a déclaré Klaus Schormann, président de la Fédération internationale.

Les deux équipes

égyptiennes au coude-à-coude

Après une mauvaise performance en individuel, les Pharaons ont compensé en dominant l’épreuve de relais mixte. Le pays hôte, qui pos­sède le privilège de disputer la com­pétition avec deux équipes de relais mixte, a ébloui les spectateurs en remportant l’or et l’argent de l’épreuve. Le duo égyptien composé de Haiydy Adel Morsy et Eslam Hamed a remporté la médaille d’or avec un score de 1 458 points, et l’autre duo composé de Salma Abdelmaksoud et Ahmed Elgendy a décroché l’argent avec 1 448 points. « Je suis très fier de mes athlètes qui ont compensé leur mauvais résultat en individuel », explique Chérif Eleryan, président de la Fédération égyptienne.

Les deux équipes égyptiennes ont débuté la journée de relais mixte en occupant déjà les premières places. Le double Abdelmaksoud-Elgendy était leader avant même l’équitation. Mais grâce à un parcours sans faute en équitation, Morsy et Hamed ont repris la tête. Et le duo d’Elgendy s’est finalement classé 6e avant d’améliorer son classement en laser-run (course à pied et tir) pour décro­cher la médaille d’argent derrière Hamed et sa coéquipière. « Cette médaille d’or est très précieuse, car elle vient au début de la saison, dans la première compétition comp­tant pour la qualification olym­pique. Il reste encore 5 tournois et j’espère réaliser de bonnes perfor­mances en individuel afin de décro­cher le ticket olympique par le biais du classement olympique », affirme Eslam Hamed, tandis que sa coéqui­pière confie : « Le relais mixte, c’est maintenant ma spécialité. Lors de la Coupe du monde d’Egypte de l’an­née dernière, j’ai obtenu une médaille d’or avec Elgendy, cette année, je l’ai décrochée avec Hamed ».

Après la Coupe du monde d’Egypte, les pentathloniens doi­vent disputer 5 autres compétitions comptant pour la qualification olym­pique dont la Coupe du monde de Sofia 1 le 24 mars, la Coupe du monde de Sofia 2 le 2 avril, la Coupe du monde de Budapest le 29 avril, la Finale de la Coupe du monde le 14 mai et les Championnats du monde qui auront lieu à partir du 25 mai au Mexique et qui offrent des tickets olympiques pour les 3 premiers chez les hommes et chez les dames. « Mon but est d’entrer dans le top 20 au classement olympique afin d’as­surer ma qualification », annonce Ahmed Elgendy, champion olym­pique junior.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique