Dimanche, 25 février 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Amunike, le retour de la légende nigériane

Mardi, 04 février 2020

30 ans après avoir débuté sa carrière de joueur en Egypte, le Nigérian Emmanuel Amunike, 49 ans, est de retour au pays des Pharaons en espérant réécrire une nouvelle histoire, mais cette fois-ci en tant qu’entraîneur.

Amunike

Samedi dernier, l’ancienne gloire des Super Aigles a signé un contrat de six mois à la barre du club de Maqassa pour succéder à Ahmad Hossam, dit « Mido », qui a été remercié pour son manque de résultats.

« Amunike a une grande réputation et une riche expérience. Il connaît bien le foot égyptien et africain depuis son séjour à Zamalek et après avoir entraîné plusieurs équipes du continent ces dernières années », s’est exprimé Mohamad Abdel-Salam, président du club de Maqassa.

Après un passage dans l’équipe nigériane de Julius Berger, l’ancien attaquant avait signé avec Zamalek en 1991, club où il a forgé sa légende. Il a remporté à deux reprises le championnat (1992 et 1993) et un titre de Coupe d’Afrique des clubs champions (1993), avant de signer en 1994 pour le Sporting de Lisbonne. La même année, il est sacré meilleur joueur africain. Deux ans plus tard, en 1996, il atteint l’apogée de sa carrière en rejoignant le FC Barcelone. Sa performance sur le terrain lui a permis d’être à plusieurs reprises sélectionné dans l’équipe du Nigeria, avec laquelle il a remporté le titre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en 1994 et la médaille d’or olympique en 1996.

Amunike a débuté sa carrière d’entraîneur en 2008, mais sans grand succès lors de ses séjours avec son club d’origine Julius Berger, Ocean Boys (Nigeria) et Al-Khartoum SC (Soudan). Cependant, quelques années plus tard, il a réussi à mener le Nigeria jusqu’au titre de la Coupe du monde des moins de 17 ans et à qualifier la Tanzanie à la CAN en 2019 pour la première fois depuis 1980. Mais après trois défaites consécutives et l’élimination de son équipe au premier tour, il a dû quitter son poste d’entraîneur. Amunike espère maintenant redorer son image en Egypte, mais la mission s’annonce difficile à Maqassa, qui occupe actuellement la 15e place du classement, avec seulement 12 points après 15 matchs

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique