Jeudi, 25 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Handball : Naissance d’une nouvelle génération

Doaa Badr, Mardi, 30 juillet 2019

La sélection égyptienne junior de handball a remporté la médaille de bronze au Championnat du monde qui s’est achevé le 28 juillet en Espagne.

Handball : Naissance d’une nouvelle génération
(Photo : www.ihf.info)

La génération 1998 du handball égyp­tien a franchi toutes les limites ! En décrochant la médaille de bronze au Championnat du monde des moins de 21 ans qui s’est déroulé du 16 au 28 juillet à Vigo (Espagne) en dominant le Portugal 37-27, cette génération a fait une démonstra­tion de bonne gestion et de sérieux, menant de bout en bout le match face au Portugal. Les Pharaons ont dominé la rencontre dès le début du match et les Portugais n’étaient pas à la hauteur des Egyptiens. Le joueur égyp­tien Seif El Deraa a été choisi meilleur joueur de la rencontre. « L’équipe égyptienne a bou­leversé tous les pronostics établis avant la compétition. Les joueurs conduits par Tarek Mahrous ont été à la hauteur de la responsa­bilité et ont surpris tous les fans », déclare Hicham Nasr, président de la Fédération égyptienne de handball.

Une médaille bien méritée

En fait, les Egyptiens ont bien mérité la médaille de bronze après leur niveau excep­tionnel tout au long de la compétition. Au premier tour, l’équipe égyptienne a été la grande surprise de la compétition. Les Pharaons se sont classés en tête du groupe B après avoir remporté leurs matchs contre l’Australie (44-17), le Nigeria (47-30), la Suède (32-22), la Corée du Sud (38-36) et la France (37-32), devenant ainsi la première équipe non européenne à remporter tous ses matchs de premier tour depuis 10 ans.

En 8es de finale, l’Egypte a poursuivi son élan en battant la Serbie 30-29. Puis, l’équipe égyptienne a battu la Norvège en quarts de finale sur le score de 29-27, jouant un de ses meilleurs matchs en réalisant un come-back dans les dernières 10 minutes pour remporter le match. En demi-finale, la France a stoppé l’élan des Pharaons. Les Français ont pris leur revanche sur l’Egypte (35-33) qui les avait assez nettement battus en phase prélimi­naire. Ils s’imposent au terme d’un match à sensation où ils ont creusé l’écart en fin de première période, avant de se faire des frayeurs avec le retour inattendu des cham­pions d’Afrique. A la fin, c’est l’équipe de France qui remporte ce Mondial en battant la Croatie (28-23) en finale, réalisant ainsi son deuxième titre de champion du monde des moins de 21 ans. Systématiquement en demi-finale depuis 2013, les Bleuets avaient déjà remporté la couronne mondiale en 2015, au Brésil.

Ils ont réédité l’exploit en Espagne quatre ans plus tard, en éliminant le pays hôte (24-23), également tenant du titre, en 8es, puis le Danemark (35-32) et l’Egypte (35-33), avant de dominer la Croatie à Vigo. Il s’agit du quatrième titre de la génération 1998-99 après les médailles d’or décrochées au Festival olympique de la jeunesse européenne (U17) en 2015, au Championnat d’Europe U18 en 2016 et au Mondial des moins de 19 ans en 2017.

L’Egypte, championne du monde des moins de 21 ans en 1993 et médaillée de bronze en 1999, a annoncé son retour en force sur la scène internationale avec cette médaille de bronze très précieuse. « Cette génération représente l’avenir du handball égyptien, elle a encore de très belles années à vivre. Ces joueurs pourront réaliser un exploit pour l’Egypte à la Coupe du monde 2021 qui sera organisée chez nous », conclut Nasr.

L’équipe égyptienne

Directeur technique : Tarek Mahrous.

Entraîneur : Hany El Fakharani.

Président de la délégation : Moustapha Chawqi.

Joueurs : Abdelrahman Taha, Abdelrahmane Hamid, Galal Khorchid, Abdelaziz Ihab, Chehab Abdullah, Hassan Walid, Seif El-Deraa, Ahmad Hicham, Ahmad Rady, Hazem Mamdouh, Mohsen Ramadan, Mohamad Al-Azhari, Omar Khaled, Omar Sami, Khaled Walid, Yasser Mohamad.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique