Mercredi, 24 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Volleyball : L’Egypte a son ticket pour la Coupe du monde

Doaa Badr, Mardi, 31 octobre 2017

La sélection nationale de volleyball participera à la Coupe du monde 2018 après sa qualification pour la finale de la Coupe d’Afrique des nations, qui s’est achevée au Caire le 29 octobre.

Volleyball : L’Egypte a son ticket pour la Coupe du monde

A une journée de la fin de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de volleyball qui s’est déroulée au stade du Caire du 20 au 29 octobre, l’Egypte a décroché son ticket pour la Coupe du monde 2018 après sa qualification pour la finale de la CAN. En fait, l’Egypte a disputé cette compétition avec deux objectifs : se qualifier pour la Coupe du monde et décrocher le titre de la CAN qu’elle détient depuis 2005.

Les trois meilleures équipes de la Coupe représenteront, en effet, le continent noir au Mondial qui aura lieu en septembre 2018 en Italie et en Bulgarie.

Le parcours des Pharaons a été très facile, puisque, à part la Tunisie, l’Algérie et le Cameroun, les autres pays sont quelque peu loin de ces nations qui monopolisent le titre de la compétition depuis sa création en 1967. L’Egypte et la Tunisie sont en tête avec 8 titres chacune, suivies par l’Algérie avec 2 titres et le Cameroun avec 2 titres lui aussi. Ainsi, la sélection égyptienne a écrasé le Niger et la RD Congo sur un score de 3-0. Puis l’équipe a continué son élan en battant le Rwanda en quarts de finale (3-0). Le premier match sérieux pour les Pharaons a été en demi-finale contre le Cameroun. Bien que l’Egypte ait remporté le match sur le score de 3-0, la mission n’était cependant pas facile cette fois-ci devant l’équipe solide et forte du Cameroun.

L’équipe égyptienne, conduite par le directeur technique brésilien Marcos Miranda, est composée d’un mélange de joueurs expérimentés jouissant d’une expérience internationale de plusieurs années, tels qu’Ahmad Salah et Abdallah Abdel-Salam, ainsi que de jeunes joueurs provenant de l’équipe des moins de 23 ans. Durant la compétition, l’harmonie entre ce mélange de volleyeurs n’était pas claire, notamment à cause de la mauvaise préparation effectuée par l’équipe égyptienne.

Après la qualification de l’Egypte pour la Coupe du monde 2018, les choses sérieuses devront commencer. Le nouveau conseil d’administration de la Fédération égyptienne, présidée par Khaled Nassef, doit évaluer l’encadrement technique de l’équipe avant de commencer la préparation pour le Mondial, en vue de réaliser mieux que la 9e place obtenue en 2010.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique