Mardi, 23 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Le taekwondo fait fureur chez les Jordaniens

Doaa Badr, Mardi, 06 juin 2017

En Jordanie, le taekwondo devient depuis 2016 un sport populaire. Cet engouement a ses raisons.

Le taekwondo fait fureur chez les Jordaniens
Le prince Faysal Bin Hussein, président du comité olympique jordanien, recevant Abughauch à l'aéroport. (Photo : Reuters)

Aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro 2016, la Jordanie a réalisé une première en remportant la première médaille olympique dans son histoire grâce au taekwondoïste jordanien Ahmad Abughauch qui a décroché la médaille d’or dans la catégorie -68 kg.

« La médaille d’or olympique obtenue par Abughauch a fait du taekwondo un sport populaire en Jordanie. Après cet exploit, le nombre des athlètes qui commencent à pratiquer le taekwondo a augmenté. 200 000 athlètes ont commencé à pratiquer le taekwondo durant les derniers mois dans les villes de la Jordanie qui possède désormais plus de 140 centres privés de taekwondo », affirme Faris Al-Assaf, directeur technique de la sélection jordanienne.

Le champion olympique et son entraîneur ont été honorés à plusieurs reprises. Et le jeune Jordanien de 21 ans a été désigné, par la Fédération internationale de taekwondo, meilleur athlète de l’année.

L’exploit de la Jordanie n’a pas été réalisé par hasard. Le directeur technique de l’équipe, Faris Al-Assaf, a commencé son travail avec les mêmes athlètes d’aujourd’hui, en 2010. « Après l’arrivée du prince Rached Bin Hassan en tête de la Fédération jordanienne de taekwondo, nous avons planifié un programme à long terme qui vise une médaille olympique en 2016 », dit Al-Assaf. En 2012, le taekwondo jordanien a pris son élan en remportant 2 médailles aux Championnats du monde juniors à Charm Al-Cheikh, l’or pour Abughauch et l’argent pour Moatassem Abouzeid.

Aujourd’hui, la sélection jordanienne se trouve dans un camp de préparation à Charm Al-Cheikh avec les sélections de l’Egypte et du Portugal. Ce camp s’inscrit dans le cadre de la préparation de l’équipe pour les Championnats du monde qui auront lieu du 24 au 30 juin à Muju, en Corée du Sud. « Nous visons à obtenir la première médaille de la Jordanie aux Mondiaux », conclut-il.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique