Mercredi, 24 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Football : Salah à l’épreuve de Chelsea

Karim Farouk, Mardi, 23 avril 2013

Auteur d’une performance exceptionnelle, l’Egyptien Mohamad Salah mène Basel à sa meilleure saison de l’histoire. Le ténor suisse est en lice pour le doublé national et affrontera Chelsea (Angleterre) ce jeudi en demi-finales de la Ligue d’Europe.

salah
Salah célèbre son but contre Tottenham en quarts de finale de la Ligue d'Europe. (Photo: AP)

« Quand nous avons battu Tottenham et nous sommes qualifiés aux demi-finales, j’ai dit à mes coéquipiers que nous affron­terons Chelsea ». C’est le pari gagné du latéral égyptien de FC Basel (Suisse) Mohamad Salah, qui dispu­tera l’une des plus importantes ren­contres de sa carrière le jeudi contre les Blues d’Angleterre en demi-finales de la Ligue d’Europe. « Chelsea est le champion d’Europe 2012. Il est bien de se mesurer à l’une des meilleures équipes d’Europe. Ce sera un match très difficile pour nous, mais une importante expérience pour nous et pour moi spécialement », ajoute Salah. L’international d’Egypte et son compatriote Mohamad Al-Nenni, qui a aussi rejoint Basel en janvier dernier sous forme de prêt, se trouveront face aux vedettes de la Premier League, le milieu Frank Lampard, les attaquants espagnols Fernando Torres et Juan Mata, le Belge Eden Hazard, et surtout l’ar­rière gauche d’Angleterre Ryan Bertrand que Salah rencontrera sur le couloir. Evidemment, les pronostics sont tous en faveur du ténor londo­nien, mais Basel les avaient tous défiés jusque-là.

A la grande surprise, le FC Basel avait éliminé la formation anglaise de Tottenham sur penaltys après des nuls sur le score de 2-2 lors des 2 matchs des quarts de finale, pour accéder aux demi-finales et réaliser sa meilleure performance européenne de l’his­toire.

Intérêt de plusieurs grands clubs

Salah était au coeur du succès. Il a largement étalé son talent faisant montrer ses qualités de dribbleur et passeur, sans compter sa vitesse qui a bousculé les défenseurs des Spurs. Il a même marqué le but d’égalité lors du match retour qui a ouvert les portes de qualification au FC Basel. Une performance qui a fait couler beaucoup d’encre en Europe. La presse anglaise a largement salué le ténor suisse et a particulièrement souligné la performance de certains joueurs, dont Salah. Les rumeurs ont commencé à circuler à propos de l’intérêt de plusieurs grands clubs de s’offrir les services du jeune Pharaon qui fêtera ses 21 ans le 15 juin pro­chain. « L’Inter Milan a Mohamad Salah sur ses tablettes pour le pro­chain mercato. Il a montré de grandes qualités à Basel, il est très rapide et technique. Mais il semble que Basel n’est pas prêt pour le libé­rer maintenant. Il veut le garder pour 2 autres saisons », avait dit le journa­liste sportif italien, Gianluca Di Marzio, à Sky Sports.

Bien qu’il se sente flatté par de tels rapports, Salah s’est fixé des critères quant à sa prochaine destination. « Si je quitte Basel pour une autre équipe, ma priorité sera pour le club dans lequel je pourrai jouer régulière­ment. Peu importe l’offre ou le salaire que je toucherai, car l’argent ne me servira pas si je reste sur la touche », explique-t-il. Pour le moment, Salah ne veut pas perdre la tête. « Je ne veux parler ni d’offres, ni de mon futur. Je veux garder toute ma concentration sur cette saison et remporter des titres avec Basel. Je verrai les offres à la fin de la sai­son », dit le numéro 22 de Basel, qui est lié par un contrat avec ce club jusqu’en juin 2016.

En effet, Basel semble être en pleine course dans la meilleure sai­son de son histoire. Le FC Basel est en tête du classement national avec 57 points en 28

rencontres et semble favori pour remporter le titre. De même, l’équipe disputera la finale de la Coupe et la voilà aussi située parmi les élites d’Europe en disputant les demi-finales de la Ligue d’Europe pour la première fois de son histoire.

Arrivé l’été dernier en provenance de Moqaouloun, Salah a été la grande révélation de la saison. Il a enchanté le public par son immense talent et a vite percé dans le onze de départ de l’équipe. Malheureusement, l’inter­national égyptien souffre d’une grave lacune. « Si Salah pouvait marquer aussi bien, il ne serait plus là. Il ne serait pas venu ici en premier lieu », explique son entraîneur Murat Yakin. Le président du club, Bernhard Heusler, s’est aussi aligné sur la même position en disant que si Salah avait été plus efficace devant les buts, « sa valeur aurait eu un autre zéro ». Le jeune Pharaon n’a marqué que 5 buts en 20 rencontres de Championnat, 2 buts en Coupe et un seul en Ligue d’Europe en 12 ren­contres. Les demi-finales de la Coupe contre Sion, le mercredi dernier, était un exemple édifiant après qu’il eut perdu 2 occasions faciles de l’inté­rieur des 6 mètres alors que son équipe avait un petit avantage de 1-0 pour tomber sous les critiques et sif­flements de son propre public, lui, qui était porté au rang des héros après sa prestation contre Tottenham quelques jours avant. « Parfois, le ballon ne veut pas rentrer dans le filet, peu importe le nombre de fois que tu essayes », dit Salah, conscient de son défaut qu’il doit impérative­ment régler s’il veut se hisser à un niveau supérieur en Europe.

Il souhaite aussi que, ce jeudi, contre Chelsea, soit l’un de ses meilleurs jours, car tous les regards seront braqués sur la rencontre qui pourrait bien lui ouvrir de nouvelles opportunités.

Mohamed Salah
Focus

Date de naissance : 15 juin 1992.

Taille : 175 cm.

Poste : Attaquant.

Club : FC Basel.

Sélection : 19 sélections, 9 buts.

Première sélection :

3 septembre 2011, 1-2 contre le Sierra Leone.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique