Mercredi, 17 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Tourisme >

Une rare copie du Coran retrouve vie

Nasma Réda, Mercredi, 27 mars 2024

Une partie d’une très ancienne copie du Coran vient d’être restaurée. Elle remonte à l’époque de la conquête islamique de l’Egypte, au début du VIIe siècle.

Une rare copie du Coran retrouve vie

 La restauration d’une trentaine de pages d’un des plus rares et des plus anciens Coran au monde vient d’être achevée. Ces pages avaient été découvertes en 1911 à Fostat (Vieux Caire) dans l’ancienne mosquée de Amr Ibn Al-As, commandant islamique qui a conquis l’Egypte au temps du calife Omar Ibn Al-Khattab. Ces manuscrits étaient conservés depuis leur découverte dans les entrepôts de Dar Al-Kotob (la maison des livres). «°Vu leur importance historique et religieuse, notre équipe de restaurateurs a demandé il y a deux ans de restaurer ces manuscrits qui étaient dans un état lamentable », explique Amal Mohamad, chef de l’équipe des restaurateurs de Dar Al-Kotob, soulignant que cet extrait du Coran est rédigé en encre noire et en écriture hijazite (d’Al-Hijaz, région en Arabie saoudite où se trouvent les lieux saints de l’islam). « Ce style calligraphique arabe est le plus ancien et le plus simple et il précède l’écriture coufique. Sa datation remonte au VIIe siècle », indique Ossama Talaat, directeur de la maison des livres et des documents nationaux. Selon lui, cette écriture n’est ni pointillée ni diacritique, et ses lettres (A) et (L) sont les seules à être rédigées en italique.

« D’après les études scientifiques, cette copie remonte au début du VIIe siècle : on peut déterminer que ces manuscrits datent de 622 à 650 de notre ère », estime Chaïmaa Moustapha, membre de l’équipe des restaurateurs, expliquant que le travail a duré deux ans et que l’équipe a dû importer d’Allemagne des parchemins spéciaux sur lesquels ont été collés les restes des pages du manuscrit qui étaient endommagées ou pliées, et où quelques versets manquaient. «°Le manuscrit conservé en Egypte ne renferme que quelques versets de 10 textes et le seul texte coranique (sourate) complet est celui d’Al Omrane », explique Amal Mohamad. En effet, cette copie du Coran n’est pas complète, puisque l’Egypte ne possède que 31 pages et 7 autres de la même copie se trouvent à Berlin. « J’espère un jour pouvoir restituer d’Allemagne les 7 pages manquantes de cette copie », conclut-elle.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique