Mercredi, 19 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Tourisme >

Mykérinos, le roi énigmatique

Nasma Réda, Mercredi, 07 février 2024

Mykérinos, 6e souverain de la IVe dynastie égyptienne, repose dans la plus petite des trois pyramides de Guiza. Il succéda à son père Khéphren et à son grand-père Chéops.

Mykérinos, le roi énigmatique

Les égyptologues ignorent les événements qui marquèrent son règne, si ce n’est qu’il aurait régné approximativement de 2490 à 2473 av. J.-C. Hérodote le décrit comme un roi libéral et soucieux de justice.

Dans les années 1830, le soldat britannique Richard Vyse pénétra dans la pyramide et trouva le sarcophage du pharaon vide. Il l’expédia à Londres, mais le bateau qui le transportait fut détruit et le sarcophage de Mykérinos sombra dans les fonds marins.

Les temples de Mykérinos étaient situés du côté est de la pyramide. Mykérinos fut vénéré pendant près de trois siècles après sa mort, mais après le déclin de son culte, les temples disparurent sous le sable. En 1906, Reisner découvrit le « temple supérieur ». En juin 1908, il mit au jour une autre structure majeure, connue sous le nom de « temple de la Vallée ».

Reisner a également découvert les quatre triades (groupes de trois personnages) sculptées dans un type de grès et bien conservées qui représentaient Mykérinos portant la haute couronne de la Haute-Egypte et la déesse Hathor, une troisième figure représentant les divinités régionales des provinces d’Egypte. En 1910, Reisner a mis au jour une statue double de Mykérinos portant le Nemes et une femme avec son bras autour de sa taille.

Le complexe pyramidal comprend la pyramide du pharaon et un temple de la vallée, une chaussée, un temple funéraire et trois pyramides subsidiaires. Certaines parties de la pyramide sont restées inachevées, ce qui amène les archéologues à penser que la construction a été précipitée.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique