Vendredi, 14 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Tourisme >

La civilisation égyptienne à l’honneur

Nasma Réda , Samedi, 30 décembre 2023

L’inauguration du Grand Musée égyptien (GEM) marquera l’année 2024. Ce méga-projet devrait relancer le tourisme en Egypte.

La civilisation égyptienne à l’honneur

Parées d’une centaine de cartouches royaux portant les noms des anciens rois et reines de l’Egypte Ancienne, les parois intérieures de l’entrée pyramidale du Grand Musée égyptien (GEM) accueillent expérimentalement son public depuis la mi-novembre 2022. Vingt ans après le concours architectural remporté par l’agence Heneghan Peng, le GEM a pu finalement surmonter tous les défis, particulièrement les défis financiers. « Le transport des colosses et des pièces antiques, à l’exemple de l’obélisque et des statues de Ramsès II, ensuite leur restauration puis leur déplacement vers les galeries d’exposition ou vers le Grand Escalier étaient un travail ardu », explique Issa Zidane, directeur de la restauration et du transport des monuments au GEM.

Entre la Révolution de 2011, la pandémie du Covid-19 et la crise économique, le travail architectural s’est poursuivi par près de 5 000 ouvriers de la compagnie Orascom et de son partenaire belge, Besix, pour un budget qui a dépassé 1,5 milliard de dollars. Il s’agit d’un méga-projet gouvernemental qui s’étend sur une superficie de 117 feddans (près de 500 000 m2), à seulement 2 km du plateau des Pyramides qui a également bénéficié de travaux de développement respectueux de l’environnement.

Le GEM est l’un des plus grands projets archéo-civilisationnels du monde et le plus vaste musée dédié à une seule civilisation. « Dans quelques mois, le GEM ouvrira ses portes au grand public », a assuré Ahmed Issa, ministre du Tourisme et des Antiquités. Des chefs d’Etat du monde entier seront invités à la cérémonie d’inauguration dont la date est prévue par certains pour le printemps de 2024. Les autorités tablent sur une relance du secteur du tourisme, avec 4 millions de visiteurs attendus par an et environ 15 000 visiteurs par jour.

Ce méga-projet du XXIe siècle attire non seulement des groupes de touristes mais aussi des Egyptiens, notamment les jeunes qui viennent découvrir la civilisation de leurs ancêtres dans un emplacement modernisé. Bien que les galeries renfermant les 5 000 pièces antiques de la collection de Toutankhamon, ainsi que celles exposant près de 50 000 autres pièces antiques, en plus du bâtiment des barques solaires restent fermés jusqu’à l’ouverture officielle, le GEM abrite les événements d’importance : l’exposition interactive unique de Toutankhamon diffusée le 21 novembre et l’inauguration du Grand Escalier portant au moins 72 pièces colossales qui ont attiré beaucoup de visiteurs.

Les travaux ne se limitent pas à l’intérieur du GEM mais s’étendent à la région environnante. Accordant une grande importance à ce projet, le gouvernement a réaménagé les routes menant au GEM pour faciliter la circulation. Il a également construit un aéroport au nom de Sphinx à quelques kilomètres du site afin de promouvoir le tourisme et a étendu la ligne du métro pour desservir le musée. Le premier ministre a également assisté, il y a quelques jours, à la cérémonie de signature de l’accord de construction de l’hôtel Ritz-Carlton Palm Hills qui s’ajoutera aux autres grands hôtels dans la région entourant le musée. De même, un pont est en cours de construction pour faciliter les déplacements entre le GEM et le plateau des Pyramides.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique