Jeudi, 30 mai 2024
Al-Ahram Hebdo > Tourisme >

Les mille et une plages d’Egypte

Nasma Réda , Samedi, 05 août 2023

L’Egypte possède près de 3 000 km de côtes et de nombreuses stations balnéaires. Chaque destination a sa particularité. Tournée.

Les mille et une plages d’Egypte

La côte du « Bon et du Démon »

La Côte-Nord est devenue la destination préférée des Cairotes et l’un des meilleurs centres de villégiature balnéaire luxueuse. Jadis, elle était considérée comme la destination des vacanciers cairotes uniquement, connue pour son calme et son climat modéré. Mais au cours des dernières années, la région a commencé à acquérir la réputation d’une station balnéaire de première catégorie. Aujourd’hui, et avec le développement des routes et la fondation d’Al-Alamein Al- Guédida, la Côte-Nord est divisée en deux parties (avant et après le village touristique de Marina), ce qui satisfait tous les goûts et convient à toutes les classes sociales. Avant Marina, on trouve les villages touristiques les plus calmes où familles et enfants se retrouvent pour profiter de la plage, du soleil et du sable. Alors qu’après Marina, on trouve la partie surnommée « la côte du démon » qui est plutôt fréquentée par les jeunes et la classe huppée. La journée commence l’après-midi et se termine à l’aube le lendemain. Aujourd’hui, les vacanciers égyptiens et étrangers, surtout arabes, arrivent en masse dans cette côte, connue par sa vie nocturne et qui est en pleine expansion. Tous les week-ends sont organisés des concerts, des soirées animées par les plus célèbres chanteurs égyptiens et arabes. Pour répondre aux besoins de tous les styles de vie, il y a des villages touristiques de toutes les catégories, des hôtels 5 étoiles, ainsi que des appartements à louer. A savoir, le loyer dans la région dite « avant Marina » varie entre 500 et 1 000 L.E. par nuit dans un appartement ou un chalet, alors qu’après Marina, la somme peut atteindre 15 000 L.E. par nuit. Parmi les endroits les plus huppés de la Côte- Nord figurent notamment Marina, Marassi, Hacienda et Almaza.

Hurghada, joyau de la mer Rouge

L’une des plus anciennes destinations touristiques de la mer Rouge, Hurghada offre une grande variété d’activités aquatiques. Ici, tout le monde s’amuse : enfants, jeunes ou adultes. La journée commence tôt par un tour sous-marin, sur un yacht le long du front littoral ou par une visite du musée aquatique, ou celui des antiquités égyptiennes. La soirée sera une promenade dans la marina avec de nombreux cafés et restaurants ou dans les hôtels offrant des programmes artistiques. Amateurs et professionnels peuvent explorer les récifs coralliens d’une beauté incomparable. Connue pour être l’une des trois meilleures destinations pour la plongée, Hurghada a toujours quelque chose à offrir à chacun, et hormis la plongée, les sports aquatiques et le golf ne sont que quelques options à choisir. De nombreux complexes de luxe se propagent à proximité, tels que Gouna, Soma Bay, Makadi Bay et Sahl Hachich. Considérée comme la capitale de la Riviera de la mer Rouge, Hurghada se trouve à 550 km du Caire.

Marsa Matrouh, une plage merveilleuse

Située dans une grande baie circulaire et protégée des hautes mers par une série de rochers formant un briselame naturel, Marsa Matrouh est une destination très prisée sur la côte méditerranéenne égyptienne. Ses plages sont à 100 % complets pendant les saisons d’été. La peau brûlée et le bronzage sont les caractéristiques des vacanciers de la ville. Ceuxci s’y rendent chaque année et les vacances d’été pour eux n’ont lieu qu’à Matrouh. Des parasols de toutes les couleurs couvrent le sable blanc et la mer bleue entoure les nageurs qui ne perdent pas un seul moment loin de cette eau merveilleuse. Les soirées sont toujours agréables sur la corniche où les estivants mangent du maïs grillé ou des graines de pépins blancs dont Matrouh est célèbre. Ne ratez pas la célèbre glace de Azza. Les plages populaires telles que Aguiba, Al-Obaïd et Al-Gharam sont considérées parmi les plus belles plages du monde. La plage de Cléopâtre est une merveilleuse baie à Matrouh où les ruines d’un des palais de la reine Cléopâtre ont été découvertes. Enfin, à l’ouest de Matrouh, les ruines du temple de Ramsès II sont parmi les plus admirables vestiges de l’Egypte Ancienne. Le soir, on peut fréquenter les musées, les cinémas et les théâtres. Il y a de nombreux hôtels et des résidences à louer. Il faut compter 6 heures de voyage pour se rendre à Matrouh depuis Le Caire en voiture.

Dahab et ses plages paradisiaques

Le temps passe vite à Dahab. Cette ville animée est adorée des jeunes voyagistes qui y veillent au bord de la mer ou en haut des montagnes. Depuis la côte de Dahab, l’incroyable spectacle des montagnes du Sinaï plonge dans la mer. A Dahab, vous êtes à l’aise de choisir ce que vous voulez faire : vous détendre dans une atmosphère tranquille ou essayer les restaurants locaux, vous balader dans les souks où se trouvent de nombreuses boutiques locales qui vendent de petits souvenirs. Les plages sont en général publiques et les récifs coralliens ne sont qu’à quelques mètres du bord de la mer. La ville est située à 90 km de Charm Al-Cheikh et à 87 km de Noweiba. Dahab, dont le nom signifie « or », était à l’origine un village de pêche bédouin. Il s’agit aujourd’hui d’une destination célèbre pour faire de la planche à voile en raison des vents, en particulier dans la zone du lagon. C’est aussi un excellent point de départ pour un safari dans le désert du Sinaï. Les récifs coralliens et la faune sous-marine florissante rendent la plongée libre ou avec bouteille très populaire dans la région. Le Blue Hole, le Canyon et Fish Bowl, les grottes et le récif de Lighthouse ne sont que quelques-uns des sites de plongée mondialement célèbres de Dahab.

Alexandrie, la ville de toutes les saisons

Alexandrie est connue pour sa longue corniche qui s’étend sur plus de 20 km, de la Citadelle de Qaïtbay jusqu’au palais et au parc d’Al-Montaza en direction d’Abouqir, et qui est l’une des plus belles d’Egypte. Pour découvrir cette ville, il faut savoir l’arpenter à pied, fréquenter ses terrasses et apprécier le bleu de la mer à cet endroit magique. Les Cairotes envahissent la ville pour fuir leur été torride, puisqu’il y a une multitude de plages payantes à des prix très raisonnables pour les familles. Pendant l’été, les plages sont entassées de l’aube jusqu’au coucher du soleil. De l’autre côté des plages se trouvent une multitude de boutiques et de cafésrestaurants. Si Alexandrie est connue pour sa merveilleuse corniche et ses belles plages, il ne faut pas oublier que c’est la ville d’Alexandre le Grand et de Cléopâtre, c’est donc la ville égyptienne cosmopolite par excellence. A savoir que beaucoup de sites méritent d’être visités, dont la Citadelle de Qaïtbay, le Musée des bijoux royaux, la célèbre Bibliotheca Alexandrina et le Palais de Montaza. Une centaine d’hôtels allant de 2 à 5 étoiles se propagent dans la ville, ainsi que des appartements à louer répondant à tous les goûts.

Ras Sedr, meilleure destination pour le kitesurf

Une brise souffle dès les premières heures de la journée. Equipée ou pas, la foule se rend au centre d’entraînement de kitesurf. Certes, pour son climat agréable toute l’année, Ras Sedr est classée comme la meilleure destination au monde pour le kitesurf et la planche à voile. Débutant ou expert, vous pouvez pratiquer cette activité. Vous pouvez louer le matériel nécessaire dans des centres de sports nautiques dont Moon Beach Windsurfing Center. Outre le kitesurf, les pêcheurs passionnés seront heureux d’y pratiquer leurs loisirs préférés. Ils peuvent se détendre sur les plages et voir les navires traversant le Canal de Suez. La visite des bains, comme Oyoune Moussa ou Hammamate Pharaon, pour nager dans l’eau sulfureuse est une activité à expérimenter. Une destination plutôt familiale.

Ras Sedr est à 2 heures et demie du Caire. Ses hôtels offrent des tarifs modérés. Il y a des chalets à louer dans certains villages touristiques et les prix varient selon la saison.

Charm Al-Cheikh, en été comme en hiver

Bien que Charm Al-Cheikh soit connue pour être une ville hivernale, elle est actuellement fréquentée pendant toute l’année. Les activités aquatiques les plus amusantes et les plus folles qu’elle offre à ses visiteurs font d’elle un lieu d’attraction même en été. De même, les projets de développement de la ville ont fait d’elle un centre d’attraction pour les conférences internationales, les concours et les compétitions sportives. C’est aussi la première ville verte d’Egypte. Son climat agréable et sec retient l’attention. Si les estivants passent leurs journées entre bains de soleil et plongées, les soirées sont plutôt réservées aux excursions dans le désert et les balades dans le souk de Neama Bay qui vend les souvenirs de la ville et qui est animé par les cafés-restaurants et les bars. Et pour les amateurs d’histoire, il n’est pas nécessaire de se rendre au Caire, puisque le nouveau Musée des antiquités de Charm a été inauguré et raconte l’histoire de la civilisation égyptienne. Des hôtels de toutes catégories sont accessibles à des prix très variables. Charm Al-Cheikh est située sur le golfe de Aqaba, à environ 300 km de Suez et à près de 6 heures de route du Caire.

Marsa Alam, la nature vierge

Nager avec un banc de dauphins est une particularité de la réserve de Samaday Bay, dite aussi « la maison des dauphins » à 5 km au sud de Marsa Alam. C’est, en effet, une destination idéale pour les amateurs de luxe et de calme, les nouveaux mariés ou les adultes cherchant le faste. Depuis l’ouverture de son aéroport international en 2011, Marsa Alam est devenue aussi une excellente destination pour les amateurs de plongée. La ville offre toutes sortes d’hébergement, de confortables établissements, en plus des résidences d’inspiration bédouine. Les sites de plongée accessibles à Marsa Alam figurent parmi les plus attirants de la mer Rouge pour les plongeurs expérimentés. Ses splendides récifs coralliens et la grande diversité d’espèces sous-marines sont les principaux facteurs d’attraction. Pour les plongeurs moins expérimentés, les récifs coralliens sur le rivage constituent un lieu idéal pour passer des heures d’observation de la vie marine. La ville est idéale pour le tourisme des yachts, surtout que la nouvelle marina de Port-Ghaleb, dont la capacité est d’environ 1 000 yachts, a ajouté une touche d’exclusivité au site, avec ses hôtels et ses complexes de luxe.

Marsa Alam est aussi un lieu de kitesurf et constitue un point de départ idéal pour les safaris et la découverte de la nature. Dans l’antiquité, des mines d’or et d’émeraude étaient exploitées dans les montagnes environnantes, et il est aujourd’hui possible de visiter certaines de ces mines antiques. Les parcs nationaux des environs, Gabal Elba et Wadi Al-Gemal, abritent une variété spectaculaire d’oiseaux et d’animaux du désert. La ville est située à 274 km au sud d’Hurghada. Son climat agréable en fait un lieu de vacances idéal, mais qui reste limité à une classe sociale élevée.

Ras Al-Bar, une ville pleine de charme

 Foul we bélila (des fèves et des graines cuites de blé submergé dans du lait chaud). Ce sont les paroles habituelles répétées chaque matin par les marchands ambulants dans les rues de Ras Al-Bar. Cette ville balnéaire calme est située dans le gouvernorat de Damiette, sur la mer Méditerranée, à l’embouchure du bras de Damiette, un défluent du Nil. Cette ville exceptionnelle est l’un des rares lieux au monde situés à la croisée d’un fleuve et de la mer. Cette géographie unique offre à Ras Al-Bar un atout de taille. Depuis quelques années, Ras Al-Bar est devenue la plage populaire numéro 1 en Egypte. Ras Al-Bar signifie (la tête du bord), et selon la légende, elle aurait été nommée ainsi par des navigateurs, qui y ont trouvé refuge et où ils se sentaient protégés des périls de la mer. Cette ville n’est devenue une station balnéaire qu’au XXe siècle, puisqu’avant, elle n’était qu’un site historique ayant été témoin de multiples batailles. La région de Ras Al- Bar est connue pour avoir été l’endroit favori en été de la classe bourgeoise, des chanteurs et des acteurs dans les années 1950-60, tels que Oum Kalsoum. Plusieurs films arabes y ont été tournés. Caractérisée par une vue fabuleuse avec un climat idéal, Ras Al-Bar est aussi le carrefour des oiseaux migrateurs arrivant d’Europe. Célèbre pour ses villas louées aux familles à 500 L.E. par jour, cette ville possède aussi quelques hôtels. La vie native d’autrefois est un décor splendide qui distingue cette ville. Ne jamais rater le fetir et le mechabbek de Balboul. A 4 heures de route depuis Le Caire.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique