Dimanche, 16 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Tourisme >

Polémique autour du dome

Nasma Réda, Mercredi, 20 avril 2022

Des photos montrant des tubes de climatiseurs passant par le dôme de la mosquée d’Al-Hussein circulent sur les pages des réseaux sociaux.

Polémique autour du dôme

Une affaire qui a suscité la colère non seulement des fidèles de la mosquée mais aussi des archéologues et des architectes. « La mosquée renferme un dôme fondé par le prince Khatkhouda pour surmonter le tombeau renfermant la tête de l’imam Al-Hussein et qui remonte au XVIIIe siècle. Dans les années 1980, il a été remplacé par un nouveau qui n’est ni antique, ni inscrit sur la liste des monuments islamiques », assure Osama Talaat, chef du secteur des monuments islamiques au ministère du Tourisme et des Antiquités. Il est à noter que c’est l’Organisme des antiquités à cette époque qui a exécuté ce dôme. « Bien qu’il ne soit pas antique, ce n’est pas logique que la modernisation détruise l’aspect de cette mosquée, surtout que le minaret, au style ottoman côtoyant ce dôme, est inscrit sur la liste des monuments, ainsi que la porte de la mosquée », crie l’archéologue Adel Ghoneim. Pour mettre fin à cette polémique, l’ingénieur Tareq Al-Nabrawi, chef du syndicat des Ingénieurs, a annoncé dans un communiqué de presse que le syndicat allait examiner les travaux de restauration dernièrement exécutés dans toute la mosquée d’Al-Hussein. « C’est un comité d’experts qui examinera les travaux techniques de restauration et de développement accomplis dans la mosquée et émettra un rapport complet afin de le présenter aux autorités concernées », conclut-il.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique