Jeudi, 25 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Tourisme >

Préparer l’après-corona

Dalia Farouq, Lundi, 13 avril 2020

Bien que les activités du secteur touristique soient suspendues en Egypte en raison du Covid-19, le ministère du Tourisme et des Antiquités travaille en vue de maintenir le fonctionnement des sites touristiques et archéologiques et d’améliorer les compétences des professionnels

Préparer l’après-corona

« Restez chez vous et suivez les instructions de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). L’Egypte déploie beaucoup d’efforts pour désinfecter et stériliser périodiquement les sites touristiques et archéologiques, ainsi que les musées et les hôtels afin qu’ils soient capables de vous accueillir de nouveau une fois cette pandémie terminée ».

C’est ainsi que le ministre du Tourisme et des Antiquités, Khaled El-Enany, s’est adresséaux touristes du monde àtravers une vidéo sur le site du ministère. En fait, le ministère du Tourisme et des Antiquités a saisi l’occasion de la suspension des vols àdestination de l’Egypte pour désinfecter et stériliser les sites touristiques et archéologiques dans les quatre coins du pays, et former les cadres aux méthodes de lutte contre le Covid-19 àtravers des stages. «Ces stages de formation sont fructueux, surtout que plusieurs hôtels en Egypte, au Caire ou à Marsa Alam ont accueilli les Egyptiens rapatriés de plusieurs pays du monde pour le confinement », explique Ghada Chalabi, vice-ministre du Tourisme et des Antiquités.

D’ailleurs, le ministère du Tourisme et des Antiquités continue àgérer les grands projets archéologiques comme le Grand Musée égyptien et le Musée de la Nouvelle Capitale administrative. Dans le même contexte, le ministère a lancédes tournées virtuelles au sein de plusieurs monuments et sites archéologiques égyptiens sur Internet afin de permettre aux touristes de visiter, tout en restant chez eux, les trésors archéologiques de l’Egypte et de compter les jours pour venir visiter d’autres joyaux historiques. «Notre but est de maintenir les infrastructures des secteurs touristique et archéologique afin de pouvoir se redresser rapidement une fois la crise mondiale passée », insiste la vice-ministre du Tourisme et des Antiquités

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique