Mardi, 16 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Tourisme >

Un sarcophage royal pour le musée de Louqsor

Nasma Réda, Mardi, 08 octobre 2019

Le sarcophage de Taousert, dernière reine de la XIXe dynastie, a été transporté au musée de Louqsor, où il est exposé pour la première fois au public. L’occasion d’en apprendre plus sur la seule femme, avec Hatshepsout, à avoir possédé une tombe dans la Vallée des rois.

Un sarcophage royal pour le musée de Louqsor

Découvert en 1987, le sarcophage royal de Taousert, la 8e et dernière souveraine de la XIXe dynastie (1295-1186 av. J.-C.), a été extrait de la tombe de Bay, le chancelier du roi Siptah de la Vallée des Rois (KV13), à Louqsor, où il avait été découvert. Ce sarcophage en granite rose, qui mesure 280 cm de long, 120 cm de large et 150 cm de haut et qui pèse 6 tonnes, a été transporté en septembre au musée de Louqsor pour y être exposé pour la première fois au public. « Ce sarcophage est orné de dessins représentant les quatre déesses protectrices, les quatre fils de Horus, les cartouches du nom de la reine et ses titres ainsi que d’inscriptions hiéroglyphiques qui constituent des prières pour le défunt », explique Fathi Yassine, directeur des antiquités de Gourna et responsable du transport du sarcophage antique, ajoutant que le transport n’a pas été facile, vu les dimensions du sarcophage et la profondeur de la tombe. Il assure toutefois que le processus de restauration et de transport n’a duré que 5 jours.

##

Selon Moustapha Waziri, secrétaire général du Conseil Suprême des Antiquités (CSA), le transport du sarcophage a eu lieu après l’approbation du comité permanent des antiquités et après de longues études effectuées par une équipe de restaurateurs et d’archéologues égyptiens pour restaurer le sarcophage, le renforcer, puis l’emballer pour le transporter. « Cette décision ministérielle a été prise, car la tombe n’est pas ouverte au public. Elle ne renferme pas d’inscriptions murales », assure Yassine. Pour Waziri, cette décision a un double intérêt : d’une part, elle permet d’attirer l’attention des touristes vers le plus beau et plus important musée régional du pays. D’autre part, c’est une excellente occasion pour les étudiants et chercheurs de l’étudier.

Bien que plusieurs tentatives de fouilles aient été effectuées depuis le XVIIIe siècle dans la Vallée des rois, c’est à l’archéologue allemand Hartwing Altenmüller que l’on doit la découverte de ce sarcophage il y a plus de 32 ans. « Depuis sa découverte, le sarcophage a été abandonné jusqu’à la décision de son transport. Ensuite, suite à des études, l’équipe du CSA a découvert 16 fragments qui s’étaient détachés du sarcophage, et on a commencé à faire une restauration urgente sur place. On l’a aussi nettoyé de la poussière accumulée tout au long des décennies », explique Waziri. Selon les études effectuées, ce sarcophage a été réutilisé par Amonherkhépeshef, qui était le fils de Ramsès II et de la reine Iset, et qui a vécu pendant la XXe dynastie. Ce dernier a ajouté sa cartouche et ses propres titres.

Reine, tombe et momie

##

Taousert, dont le nom signifie « la puissante », est l’une des épouses du pharaon Séthi II (1203-1194 av. J.-C.). Après la mort de ce dernier, le pays a passé par une grave crise et Siptah, fils de Séthi II, et Taousert se sont disputé le trône. « C’est durant cette période que Bay, le chancelier du roi Siptah, apparaît. Il a joué un grand rôle avec le roi Siptah, qui lui a ordonné de construire sa propre tombe dans la Vallée des rois. Mais plus tard, Bay devient l’amant de Taousert. On disait qu’ils complotaient pour la mort de Siptah », indique Ahmad Moustapha, guide touristique à Louqsor.

Après la mort de Siptah, Taousert a gouverné seule pendant deux ans (1188-1186 av. J.-C.) avec l’aide de Bay. Il est intéressant de noter que la reine Taousert est la seule femme, avec Hatshepsout, à avoir possédé une tombe dans la Vallée des rois, ce qui prouve son rang de reine/pharaon. « On suppose que Taousert a été tuée. Elle a laissé sa place à Sethnakht, qui a commencé la XXe dynastie. Il paraît que Sethnakht avait comploté contre la reine depuis quelque temps. Il a également usurpé sa tombe (KV14) et l’a réutilisée comme sa propre tombe. Quant à la momie de la reine, elle a été retrouvée dans une tombe royale (KV35), où elle a été placée pour d’obscures raisons », indique Moustapha. Et d’ajouter : « Bien que la tombe KV13 soit dépourvue d’inscriptions, celle de KV14 est d’une finition remarquable, malgré l’usurpation par Sethnakht. En dépit du temps écoulé, elle reste d’une beauté admirable ».

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique