Mardi, 16 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Tourisme >

Le premier agent de voyage au monde

Dalia Farouq, Dimanche, 29 septembre 2019

Créé en 1841, Thomas Cook, le plus ancien voyagiste au monde, a connu une histoire riche et aussi le succès, dès son entrée sur le marché égyptien en 1870.

Le premier agent de voyage au monde

Né le 22 novembre 1808 à Melbourne, au nord de Londres, Thomas Cook commence à travailler dès l’âge de 10 ans comme assistant d’un fleuriste du marché local pour un salaire de 6 pences par semaine. A 14 ans, il trouve un emploi stable et travaille 5 ans comme apprenti ébéniste auprès de John Pegg. Pendant ce temps, sa mère ouvre une petite boutique, où il l’aide à vendre de la faïence et des livres.

Le 5 juillet 1841, il organise le premier voyage de groupe organisé de Leicester à Loughborough pour plus de 500 militants luttant contre la dépendance à l’alcool de leurs concitoyens. La première agence de voyages est née. Le tourisme n’est pas son métier, pourtant, ce voyage connaît un grand succès. En 1845, il organise des voyages à Liverpool et publie, pour la première fois, une brochure de voyages. Toujours pionnier, il lance en 1851 la première revue de tourisme, The Excursionist. Puis il construit son propre hôtel en 1854 à Leicester. Le premier tour sur le continent a lieu en 1855, lors d’une croisière sur le Bas-Rhin au départ de Bruxelles.

Le premier agent de voyage au monde
La première croisière sur le Nil organisée par la compagnie Thomas Cook & Son en 1870.

Plus tard, il s’atèle à ouvrir des routes de tourisme. Il ira en Inde, en Australie et jusqu’en Palestine. En 1865, face à l’exigence croissante de services de sa clientèle, il ouvre la première agence à son nom, Thomas Cook, sur Fleet Street à Londres, donnant naissance au métier d’agent de voyages.

Le premier agent de voyage au monde

Et puis, l’Egypte le met sur la route de la fortune. En 1869, il assiste à l’inauguration du Canal de Suez. L’année suivante, il devient l’agent exclusif du sultan d’Egypte pour les croisières sur le Nil. C’est lui qui a commandé la construction de l’hôtel Old Cataract, à Assouan, en Egypte, qu’il ne verra pourtant pas, étant décédé avant les travaux.

A sa mort, en 1892, à l’âge de 82 ans, Thomas Cook laisse un empire où officient son fils John et ses trois petits-fils Frank, Ernest et Bert. L’entreprise touristique Thomas Cook & Sons sera jusqu’en 1928 une propriété de la famille Cook.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique