Mercredi, 17 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Tourisme >

A Berlin, l’Egypte expose ses atouts touristiques

Dalia Farouq, Mardi, 12 mars 2019

L'Egypte a participé à la Bourse internationale du tourisme de Berlin, du 6 au 10 mars. Objectif : mettre en avant les trésors de chaque région et adapter les produits touristiques aux attentes des visiteurs.

A Berlin, l’Egypte expose ses atouts touristiques

Musique folklorique, aliments tra­ditionnels, reproduction de la sta­tue de Ramsès en hologramme, technologie du Virtual Reality et lunettes 3D... l’Egypte a mis le paquet pour attirer les visiteurs dans son pavillon installé à la Bourse internationale du tourisme (ITB) de Berlin. L’objectif était de faire vivre aux visi­teurs l’expérience du tourisme en Egypte, de les faire rêver en leur représentant la magie de la nature et de la civilisation égyptiennes. L’ITB est considérée comme le plus important salon de tourisme au monde. Toutes les gammes de voyages et tous les acteurs du tourisme y sont représentés: voyagistes, nouveaux systèmes de réservation, transport, hôtels, destinations, tou­risme vert, etc.

L’ITB de Berlin est une excellente occasion de rencontrer de nouveaux partenaires, des médias, des tour-opérateurs et des réseaux de vente des quatre coins du monde et leur mon­trer l’évolution du secteur du tourisme en Egypte. Cette année, la présence égyptienne a pour but de lancer une nouvelle stratégie de promotion basée sur le Branding by Destination. « Cette stratégie consiste à ce que chaque destination touristique possède sa marque déposée, sa propre campagne de pro­motion, pour mettre en lumière leurs atouts spécifiques ainsi que les services qui y sont offerts. Ces campagnes doivent se renouveler à chaque saison et correspondre aux différents goûts des visiteurs des pays ciblés, et ce, avec les moyens interactifs modernes », explique Rania Al-Machat, ministre du Tourisme, lors de la cérémonie d’inauguration de la Bourse annuelle berlinoise. Les gouverneurs du Sud-Sinaï et de la mer Rouge était présents à Berlin pour lancer les campagnes de promotion de leurs propres gouvernorats.

Les touristes allemands en masse

La ministre du Tourisme assure que pendant les trois dernières années, les touristes allemands étaient les plus nombreux en Egypte, surtout après la crise du tourisme russe et la suspension des vols provenant de la Russie. « L’Egypte est devenue la première destination touristique pour les touristes allemands. Elle a progressé de presque 95% au cours de cette période», explique-t-elle.

Pour sa part, Badr Abdel-Ati, ambassadeur de l’Egypte en Allemagne, assure que « c’est un marché stratégique pour l’Egypte, en raison de la puissance de son industrie touristique, de la durée des séjours moyens du touriste allemand, qui avoisine les 12 jours, et de son pouvoir d’achat ». Selon lui, la plus grande revue touris­tique allemande, Fwv, a assuré, la semaine der­nière, que les réservations des touristes allemands à destination d’Egypte avaient augmenté de plus de 50% par rapport à 2018. « Les tour-opérateurs allemands Thomas Cook, Tui FTI et Der Touristik ont aussi assuré, lors de leur entretien avec les responsables du tourisme égyptien, que la ten­dance serait à la hausse », se félicite Abdel-Ati.

Selon Ahmad Youssef, président de l’Orga­nisme de la promotion touristique (ETA), l’Egypte a toujours accordé un grand intérêt au marché allemand puisque, même avant 2011, l’Egypte enregistrait plus d’un million de tou­ristes allemands. Il affirme que le ministère du Tourisme poursuit sa stratégie de promotion visant à relancer l’activité touristique en Egypte pour atteindre le niveau de 2010. « Le co-marke­ting avec les tour-opérateurs allemands, la sub­vention des vols charters et de ceux low cost, l’organisation de plusieurs visites de reconnais­sance, appelées Fam Trip, pour les représentants des médias et des tour-opérateurs en Egypte res­teront les outils traditionnels du gouvernement pour relancer ce secteur », explique-t-il.

Le GEM, la nouvelle carte à jouer

Le projet du Grand Musée égyptien (GEM), dont l’inauguration est prévue en 2020, était aussi fort présent à l’ITB. Les photos du GEM étaient imprimées sur les billets d’entrée de la Bourse ainsi que sur des affiches visibles sur les transports en commun de Berlin. Une grande maquette du musée, en cours de construction, ornait le pavillon égyptien. Les écrans disposés dans le pavillon offraient des visites virtuelles, afin de présenter aux visiteurs les trésors qu’il abritera, dont le plus important est celui de Toutankhamon, et la manière dont ils ont été sélectionnés, transportés et restaurés. Des scènes montrant l’égyptologue égyptien de renom, Zahi Hawas, sur le Plateau des pyramides, parlant de la civilisation égyptienne, de ses trésors ainsi que des dernières découvertes archéologiques étaient aussi diffusées.

D’après la ministre du Tourisme, la participa­tion de l’Egypte à l’ITB cette année a pour objectif de refléter l’image de la nouvelle Egypte, alliant modernité et authenticité. « On affirme ici, devant plus de 50000 professionnels touristiques présents à la foire, le retour de l’Egypte sur la carte du tourisme internatio­nal », conclut Rania Al-Machat .

Dans les coulisses de l'ITB

35 agences touristiques et 59 hôtels participent cette année au pavillon égyp­tien à l’ITB d’une superficie de 1178 m2, avec des stands consacrés aux Chambres de tourisme et d’hôtellerie ainsi qu’aux compagnies Egyptair et AirCairo.

187 pays participent cette année à l’ITB de Berlin comprenant plus de 10000 exposants et 120000 visiteurs. Trois jours sont consacrés aux profes­sionnels du tourisme et les deux der­niers au grand public.

Le secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme, Taleb Al-Réfai, a annoncé, lors d’une conférence de presse à Berlin, que l’industrie du tou­risme avait progressé de 4% en 2018 et compte près de 1235000 touristes à travers le monde.

Dans le cadre de ses activités à l’ITB, la ministre du Tourisme a eu des réunions avec le président de l’Union des agences de voyages allemand DRV, des méga-tour-opérateurs comme Thomas Cook, FTI et TUI. Elle s’est entretenue aussi avec les ministres du Tourisme de Grèce et de Chypre afin de discuter des opportunités de coopération entre les trois pays en matière de tourisme, surtout dans le domaine du tourisme des yachts qui naviguent en Méditerranée.

La plus importante revue en Allemagne spécialisée dans le tourisme a décerné à l’Egypte le premier prix pour les destina­tions prisées par les touristes allemands en Afrique et au Moyen-Orient selon un référendum lancé par la revue.

Un protocole a été signé entre l’Egypte et la société Beautiful Destinations pour la promotion touristique. Il fut convenu de lancer une campagne de promotion pour l’Egypte sur les réseaux sociaux. Cette société internationale a lancé plusieurs campagnes de promotion réussies dans le monde notamment aux Etats-Unis, à Abu-Dhabi et aux Philippines.

La ministre égyptienne n’a pas oublié de célébrer la Journée mondiale de la femmele 8 mars à l’ITB. A cette occa­sion, elle a offert une couronne pharao­nique à toutes les participantes ainsi qu’aux visiteurs du pavillon égyptien qui ont pris des photos avec ces couronnes dans le pavillon.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique