Jeudi, 30 mai 2024
Al-Ahram Hebdo > Tourisme >

Cairo Pass, ou comment visiter Le Caire en 5 jours

Nasma Réda, Mardi, 15 août 2017

Le ministère égyptien des Antiquités a lancé une nouvelle formule permettant aux résidents étrangers et aux touristes de visiter différents sites du Caire sur 5 jours. Ce nouveau Cairo Pass va faciliter les démarches des visiteurs et dynamiser l’activité touristique de la capitale.

Cairo Pass, ou comment visiter Le Caire en 5 jours

Le ministère des Antiquités a lancé une nouvelle formule pour les résidents étrangers et les touristes qui souhaitent se balader librement dans différents musées et sites archéologiques du Caire et de Guiza : Cairo Pass. Celui-ci est valide pour une durée de cinq jours consécutifs. « Ce nouveau passe permet aux touristes d’accéder aux sites compris dans la formule plusieurs fois pendant les heures officielles de visite », explique Moustapha Al-Saghir, membre du bureau technique du ministre des Antiquités, assurant qu’il y aura dans quelques mois d’autres passes pour des visites annuelles concernant les diplomates et les résidents étrangers, pour de plus longues durées. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du plan de redynamisation des sites archéologiques, lancé par le ministère.

Cette initiative n’est cependant pas la première, ce type de carnet de visite a été lancé pour la première fois en novembre dernier pour certaines destinations-clés, comme le Louqsor Pass par exemple. « C’est la réussite du Louqsor Pass qui nous a encouragés à créer celui du Caire », souligne Iman Zeidan, assistante du ministre des Antiquités pour le développement des ressources financières.

« Il est facile d’obtenir ce type de passe. Le touriste n’a qu’à présenter son passeport ou sa carte d’étudiant », souligne Iman Zeidan, ajoutant que le passe se vend au département des relations culturelles au siège du ministère des Antiquités à Zamalek, aux pyramides de Guiza, au Musée égyptien de Tahrir et à la Citadelle de Salaheddine. Le Cairo Pass coûte 80 dollars et 40 dollars pour les étudiants étrangers. « Ce passe, qui doit être payé seulement en dollar ou en euro, vaut vraiment la peine si le touriste décide de se rendre dans plusieurs sites. Cela lui évite, entre autres, de refaire la queue pour acheter des tickets pour chaque site », reprend Al- Saghir.

Le passe de visite annuelle pour les Egyptiens et les résidents arabes en Egypte coûte, quant à lui, 400 L.E. pour les adultes et 100 L.E. pour les étudiants. Le ministère a accordé la gratuité aux sorties scolaires et aux personnes âgées de plus de 60 ans.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique