Dimanche, 26 mai 2024
Al-Ahram Hebdo > Tourisme >

Trajet de la Sainte Famille : 8 nouveaux sites ouverts au public

Doaa Elhami, Mardi, 02 mai 2017

Le ministère du Tourisme annonce l’ouverture de 8 sites touristiques sur lesquels il travaille depuis 2014 dans le cadre du projet « La renaissance du circuit de la Sainte Famille ». Ces sites ont été rajoutés à la carte touristique et sont désormais ouverts aux visiteurs.

Trajet de la Sainte Famille : 8 nouveaux sites ouverts au public

En marge de la Foire touristique de Berlin qui s’est déroulée en mars dernier, le ministre égyptien du Tourisme, Yéhia Rached, a annoncé le lancement du projet « La renaissance du circuit de la Sainte Famille ». Le projet consiste à recréer le trajet qu’a parcouru la Sainte Vierge avec son enfant Jésus lorsqu’elle fuyait les persécutions du roi Hérode. Ce projet, débuté en 2014, a pour ambition de rendre accessible au public un ensemble de 25 sites dont la construction remonte aux IVe et Ve siècles. Aujourd’hui, seules 8 stations sur les 25, formant la première étape du projet, sont prêtes à accueillir des visiteurs. Ces sites ont été réaménagés grâce à une collaboration entre l’Organisme général du Développement Touristique (ODT), le ministère des Antiquités et celui de la Culture. « Ces 8 sites ont été choisis du fait de leur bon état et de la qualité des infrastructures des régions dans lesquelles ils se trouvent », souligne Adel Al-Guindi, coordinateur général du projet et directeur général des relations internationales et de la planification stratégique de l’ODT. Les 8 sites en question sont : l’église de la Grotte au Vieux Caire, l’église de la Vierge à Maadi, trois monastères à Wadi Al-Natroun (Baramos, Souriane et Bichoï), le monastère de Djebel Al-Tayr à Minya et enfin ceux de Maharraq et Dronka à Assiout, en Moyenne-Egypte. « Nous avons commencé à promouvoir ces sites et nous les avons ajoutés à la liste de nos programmes touristiques. Mais vu l’éloignement entre les différents emplacements, il n’est pas possible de visiter tous les sites en une seule fois. Cela devra faire l’objet d’excursions séparées », explique Dina Tadros, guide touristique, ajoutant que certains groupes décident de visiter deux sites seulement au cours d’une même excursion.

Respect de l’itinéraire originel

Trajet de la Sainte Famille : 8 nouveaux sites ouverts au public
Le monastère d'Al-Amba Bichoï à Wadi Al-Natroune.

Le point de départ du projet est l’église de la Grotte. « Nous avons restauré toute l’église, y compris la grotte qui avait abrité la Vierge Marie et son enfant Jésus », explique Gamal Moustapha, directeur des monuments de la Citadelle au ministère des Antiquités et membre du comité exécutif du projet. Cette première visite donne l’occasion aux touristes de visiter le reste de la zone, qui regroupe des monuments érigés par les trois religions monothéistes : le temple juif de Ben Ezra, l’Eglise suspendue, celle de la Grotte, le monastère de Saint-Georges et enfin la mosquée de Amr Ibn Al-Ass. Afin de faciliter la visite, toutes les rues alentours ont été pavées et des panneaux bilingues (en arabe et en anglais) ont été disposés autour du site. « Après les visites, les visiteurs peuvent se rendre à Souq Al-Fostat où se trouvent de nombreuses boutiques artisanales, pour y acheter des souvenirs », indique Al-Guindi. Le visiteur peut ensuite se diriger vers le deuxième site du projet : l’église de la Vierge à Maadi. Toutes les façades de l’église ont été restaurées et recouvertes par des blocs de pierre semblables à ceux utilisés du temps de la construction de l’église. C’est à partir de cette église que la Sainte Famille avait traversé le Nil afin de continuer son périple sur l’autre rive et se diriger vers la Moyenne-Egypte. L’ODT est en train d’installer un quai fluvial pour reproduire l’itinéraire suivi par la Vierge Marie sur le Nil. « Nous avons l’intention de faire passer le circuit par la route et par le fleuve, afin de reproduire précisément le circuit originel de la Vierge », reprend le coordinateur.

Après Maadi, le touriste se dirige vers l’autoroute qui relie Le Caire à Alexandrie pour atteindre la région de Wadi Al-Natroune. Là, l’Enfant Jésus a béni une source d’eau et a prophétisé l’installation de plusieurs lieux saints dans les alentours. Une prédiction qui s’est réalisée plusieurs années plus tard avec la construction de plusieurs églises dont les monastères Baramos, Souriane et Bichoï que le visiteur va également pouvoir découvrir. Partiellement détruits par les torrents qui ont envahi la région il y a quelques années, ces monastères sont en train d’être restaurés et l’ODT a fait installer des panneaux explicatifs afin que les visiteurs y trouvent toutes les informations nécessaires.

La Sainte Famille a ensuite continué son chemin en direction de la Moyenne-Egypte, où elle a séjourné à plusieurs endroits dont Djebel Al-Tayr à Minya, Dronka où se trouve le monastère de la Vierge, et à Assiout dans ce qui est aujourd’hui le monastère de Maharraq. « Nous considérons Djebel Al-Tayr comme étant le site modèle du projet », souligne Al-Guindi. « Le sol du monastère a été complètement recouvert de basalte et une route pavée menant directement de l’entrée de la ville jusqu’au monastère a été construite. Celle-ci s’étend sur 1,5 km et permet d’éviter les 17 km étroits et dangereux de l’ancienne route », a-t-il ajouté. Les alentours des trois monastères ont été aménagés par des espaces de repos, des cafétérias, des toilettes et des panneaux de signalisation.

A la rencontre de la population locale

Trajet de la Sainte Famille : 8 nouveaux sites ouverts au public
Le monastère d'Al-Maharraq à Al-Qoussiya au gouvernorat d'Assiout.

Le projet permet aux touristes de visiter la région et de rencontrer ses habitants. D’après le coordinateur Adel Al-Guindi, l’ODT a proposé des stages éducatifs pour la communauté locale. « Il fallait apprendre aux citoyens comment se comporter avec les visiteurs, surtout quand ils sont étrangers, comment les guider pour les visites, pour l’achat de souvenirs ou encore pour la gastronomie populaire », explique-t-il. Cette idée a été bien accueillie par la guide touristique Dina Tadros, qui apprécierait que les populations locales expliquent elles-mêmes aux touristes la richesse et la beauté des sites. « Les locaux sont plus compétents et plus convaincants que les guides touristiques qui accompagnent les groupes », commente-t-elle. Aux monastères d’Assiout, de Dronka et de Maharraq, de petits motels authentiques et caractéristiques de la culture locale ont été installés pour recevoir les touristes.

Bien que la première étape du projet soit terminée et que les 8 stations soient prêtes à accueillir des touristes, il est encore nécessaire de travailler sur certains détails. « L’ODT réfléchit toujours à l’installation d’un téléférique à Djebel Al-Tayr et au monastère de Dronka pour permettre aux touristes d’accéder facilement à l’entrée des sites qui sont dans la montagne. D’autres idées pourraient également être mises en oeuvre sur ces sites, comme l’installation de quais fluviaux ou de spectacles de son et lumière », souligne Al-Guindi, espérant que le nombre de visites augmentera rapidement.

Pour la promotion touristique

Afin de promouvoir la première étape du projet « La renaissance du circuit de la Sainte Famille », des excursions sont organisées par l’ODT. Ces visites sont destinées aux tour-opérateurs, aux sociétés internationales et locales, aux ambassadeurs ou encore aux médias internationaux. Il s’agit ici d’annoncer et de promouvoir le projet dans son intégralité. Voici les différentes excursions proposées :

Excursion d’un seul jour :

Visite de Misr Al-Qadima, suivie de la visite de l’église de la Vierge à Maadi. Les visites sont suivies d’une promenade en bateau qui va jusqu’à l’île de Dahab ou de Téma et qui rentre ensuite au centre-ville.

Excursion de 2 jours :

Visite de Misr Al-Qadima puis de l’église de la Vierge à Maadi. Nuit au Caire. Départ le lendemain pour les trois monastères de Wadi Al-Natroune où les touristes vont passer la nuit. Retour au Caire le lendemain.

Excursion de 3 jours par route :

Visite de Misr Al-Qadima, puis de l’église de la Vierge à Maadi. Nuit au Caire. Départ le lendemain pour Minya en passant par la route ouest d’Assiout. Deuxième nuit à Minya. Le dernier jour, départ pour Assiout et retour au Caire par avion.

Excursion de 5 jours par bateau :

Visite de Misr Al-Qadima, puis de l’église de la Vierge à Maadi. Première nuit au Caire. Le lendemain, départ pour Minya en bateau. 3 jours de voyage en bateau pour atteindre Minya. Le lendemain, départ pour Assiout puis retour au Caire par avion.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique