Jeudi, 25 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Idées >

David Foenkinos : Je ne veux pas que tous mes livres deviennent des films

Lamiaa Alsadaty , Mercredi, 24 mai 2023

3 questions à l’écrivain David Foenkinos autour de ses influences et de l’adaptation de son oeuvre au cinéma.

David Foenkinos

Al-Ahram Hebdo : Vous êtes romancier, dramaturge, scénariste et réalisateur. D’où vient votre goût pour la création artistique ? Quelles sont vos influences ?

David Foenkinos : Je n’étais pas issu d’une famille culturelle, mais j’ai été gravement malade à l’âge de 16 ans. Une opération du coeur. Cela a changé ma vie, et j’ai commencé à lire et à écrire. Tout est venu de là. Mes influences sont nombreuses ! En littérature, cela va de Kundera à Albert Cohen en passant par Dostoïevski. Et tant d’autres !

— Vos deux romans Délicatesse et Lennon ont été adaptés en bandes dessinées. Que pourraient ajouter des adaptations pareilles aux oeuvres originelles ?

— Cela reste assez confidentiel. Ce qui est nettement plus visible, ce sont les adaptations au cinéma. Et là, cela peut enrichir une histoire, apporter une incarnation. Mais cela enferme aussi l’esprit du lecteur. Je ne veux pas que tous mes livres deviennent des films. J’aime l’idée que chacun puisse se faire son propre film.

— Vous avez coréalisé, avec votre frère Stéphane, des films dont La Délicatesse, adaptation de votre roman éponyme. Qu’est-ce que vous a apporté cet accompagnement ? Et, le fait d’être à la fois « travailleur de texte et d’image » conduit-il à une certaine interaction entre votre langage romanesque et votre langage cinématographique ?

— J’ai pu créer d’autres possibilités de cette histoire, l’enrichir. C’était surtout extraordinaire de créer un personnage et de le voir incarné. C’est inoubliable par exemple que Nathalie ait pu être Audrey Tautou. La regarder jouer était un immense bonheur. Tout comme François Damiens en Markus. Et la musique sublime d’Emilie Simon. Ce sont tous les talents qui nous accompagnent qui offrent à l’histoire une autre dimension. Et vous avez raison : je crois que les deux ont une vraie interaction.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique