Samedi, 20 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Arts >

Arts en bref

Mardi, 23 septembre 2014

Nomination

Afin de rajeunir les res­ponsables à la tête des ins­tances culturelles, le ministre de la Culture, Gaber Asfour, a nommé pour un an, la semaine der­nière, le journaliste Sayed Mahmoud au poste de rédacteur en chef de l’heb­domadaire Al-Qahéra dépendant du ministère de la Culture. Il remplacera le journaliste Salah Eissa, rédacteur en chef d’Al-Qahéra depuis 15 ans, devenu PDG de l’hebdo­madaire. Sayed Mahmoud est diplômé d’histoire de l’Université du Caire, actif dans la presse depuis 17 ans. Il a été correspondant du quotidien londonien Al-Hayat, puis a évolué dans le groupe de presse Al-Ahram, avant de deve­nir directeur de rédaction de la revue Al-Ahram Al-Arabi. Il est reconnu dans les milieux culturels pour avoir dirigé en 2007-2008 les pages culturelles du quotidien indépendant de gauche Al-Badil.

Publication

L’institution Hindawy pour l’enseignement et la culture vient de publier la traduction du livre Adab Al-Tamarrod (la littérature de la rébellion. Les pré­mices de la révolution dans les oeuvres des écri­vains arabes) de la Suissesse Suzanne Chindah. Il s’agit de 16 interviews avec des écri­vains, hommes et femmes de différentes générations, qui expliquent comment ils ont très tôt introduit l’avènement de la révolu­tion dans leurs oeuvres dans un climat de crise politique, de corruption montante et d’avenir flou. Parmi les écrivains interro­gés figurent Gamal Al-Ghitany, Ahdaf Soueif, Nawal Saadawy et Bahaa Taher, ou encore Alaa El-Aswany et Khaled Al-Khamissy. La liste comprend des auteurs plus jeunes comme Youssef Rakha et Mansoura Ezzeddine.

Exposition

L’art du Maroc médiéval et d’aujourd’hui sera à l’honneur à la mi-octobre à Paris, à travers deux expo­sitions placées sous le signe de la « tolérance » reli­gieuse et culturelle. L’Institut du Monde Arabe (IMA) présentera du 15 octobre au 25 janvier pro­chains un panorama de la scène artistique contempo­raine marocaine, tandis que le Louvre proposera du 17 octobre au 19 janvier 2015 une exposition sur le « Maroc médiéval, un empire de l’Afrique à l’Es­pagne » du XIe au XVe siècles. De Fès à Séville, l’exposition présente près de 300 pièces remarquables dans les domaines du décor architectural, du textile, de la céramique ou de la calli­graphie.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique