Jeudi, 25 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Arts >

Arts en bref

Mardi, 07 mai 2013

1

Atelier Montage

2

Le Festival international d’Ismaïliya pour le film documentaire organise un atelier sur le montage des longs métrages, du 4 au 7 juin prochain. Ceci en collaboration avec le Screen Institute Beirut (SIB), créé en 2009 afin de soutenir les jeunes documentaristes dans le monde arabe. La sélection se fait par projet. Ainsi trois équipes de travail (réalisateur et monteur), en provenance du Moyen-Orient et du Maghreb, seront choisies afin de participer à l’atelier et de travailler concrètement sur leurs projets. ([email protected])

Tendances à Riyad

3

Les oeuvres de 37 plasticiens arabes sont actuellement exposées à la galerie Nayla à Riyad (Arabie saoudite), sous le titre de « 25 ans de créations arabes ». Il s’agit de la même exposition, tenue à l’Institut du Monde Arabe (IMA) à Paris en octobre dernier et Abou-Dhabi en mars dernier. Parmi les participants figurent, entre autres, Ayman Baalbaki (Liban), Basma Al-Chérif (Palestine), Safwane Dahoul (Syrie), Adel Al-Siwi, Khaled Hafez (Egypte) et Sami El-Torki (Arabie saoudite). Le commissaire de cette exposition, organisée à la demande de l’IMA, est l’Egyptien Ihab Al-Labane, responsable de la galerie Ofoq au musée Mahmoud Khalil.

Calligraphie contemporaine

4

Initier les intéressés à la calligraphie arabe, c’est ce que propose l’artiste Saleh Al-Shukairi à travers un atelier de cinq sessions, les 20 et 27 mai, ensuite les 3, 10 et 17 juin à l’espace Art Sawa (à Dubaï). Shukairi est un calligraphe omanais de renom, il a exposé partout dans le monde, notamment aux Etats-Unis, et met souvent l’accent sur l’aspect abstrait et contemporain de cet art traditionnel, aux connotations parfois religieuses. Enregistrement : [email protected]

Festival de Babel

Jusqu’au 11 mai se poursuivent les activités du Festival de Babel pour l’art et la culture, à Bagdad. Cinéastes, dramaturges, plasticiens, poètes et musiciens du monde arabe et de l’Occident se produisent au sud de la capitale iraqienne sous le signe de « Babel, capitale éternelle des cultures humaines ». Une manière de défier les bombes et les attentats terroristes par l’art et les spectacles

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique