Mardi, 23 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Arts >

Les stars de la chanson débarquent !

Yasser Moheb, Lundi, 21 août 2017

Malgré le phénomène de piratage sur Internet, plusieurs chanteurs ont décidé de revenir sur le marché musical, en lançant des albums entiers, après avoir présenté des singles les années précédentes. Tour d’horizon.

Les stars de la chanson débarquent !
Les albums de Chérine, Amr Diab et Latifa sont fort attendus par le public.

Qui décrochera le prix du meilleur tube de l’été 2017 ? Les titres se multiplient sur les ondes et chaque artiste espère tirer son épingle du jeu. Entre pop, hip-hop, folk ou électro, Amr Diab, Chérine, Mohamad Hamaqi, Latifa et Assala sont en lice. Le marché musical a accueilli pas mal d’artistes-aventu­riers, qui ont misé sur la fidélité de leurs fans plus que sur un public jeune et fluctuant, à la recherche de nou­veaux tubes pour les accompagner à la plage ou sur les dance-floors.

Moustapha Kamel, avec son nouvel album Nadman (je regrette), berce comme de coutume entre les paroles tragiques pleines de spleen et les rythmes chaabi assez dansants. Rami Sabri s’est lancé dans le marathon de cette saison estivale, avec l’album Al-Raguel (l’homme), qui s’est vendu à 50 000 exemplaires en l’espace de 3 semaines, selon Nader Ramzi, ven­deur de CD au centre-ville cairote. Un chiffre multiplié par trois sur Internet. Sabri y collabore avec plusieurs jeunes paroliers tels Waël Tawfiq, Amir Teëma, Ahmad Ali Moussa et Tamer Hussein, lesquels lui attribuent un air de fraîcheur. Et ce, même si certaines femmes ont jugé l’album un peu misogyne, rien que pour son titre.

Le jeune chanteur et comédien Mohamad Mohsen vient de fêter la sortie de son album, après de longs mois de préparation, quatre ans après la sortie de ses deux singles à suc­cès : Fi Qalbi Makan (Il y a une place dans mon coeur) et Farhétha Bel Donia (sa joie vaut tout). Intitulé Habayeb Zaman (les amoureux d’autrefois), le nouvel album a de quoi ravir ses fans, vu la diversité des chansons, lesquelles gardent grosso modo le caractère authen­tique du tarab (transe orientale), marquant sa carrière. Ceci s’ap­plique surtout aux chansons : Télégraphe et Zay Aghani Zaman (comme les chansons d’autrefois), où le luth et le violon occupent le devant de l’orchestre, secondant une belle voix.

Quant au chanteur libanais Waël Kfouri, il a réussi à plaire à travers un nouvel album, portant juste son initial : W. Comprenant 9 titres au goût romantique, ce nouveau CD a pu bien résister dans un marché musical étouffé par le piratage. Waët Elli Bensaki (lorsque je t’oublie), Ghadartini (tu m’as triché), Khayef (j’ai peur) ou Halla ta Fëti (enfin, tu t’as rendu compte ?) viennent en tête de liste des chansons les plus écou­tées sur Internet. Des choix artis­tiques qui font preuve d’un véritable mûrissement.

Les fort-attendus
Sur la liste des fort-attendus, vient tout d’abord le chanteur-mythe, Amr Diab, avec le CD Meäddi Al-Nas (tu dépasses les autres). Ecrite par Ossama Moustapha et composée par le musicien Samer Abou-Taleb, la chanson-titre a été déjà présentée par Diab lors de ses concerts d’été. Toutefois, ce tube a fait déjà couler beaucoup d’encre, considéré par d’aucuns comme une réponse indi­recte lancée à la chanteuse Chérine, dont les récentes déclarations sur l’âge avancé de Diab n’ont pas manqué de lui attirer les foudres de ses fans.

Vient en second sur la liste des fort-attendus, la Tunisienne Latifa, qui a décidé de produire elle-même son album, regroupant 12 chansons, interprétées en égyptien, maghrébin et libanais.

La Syrienne Assala n’a pas hési­té, pour sa part, à s’essayer dans le hip-hop, dans son CD Mohtamma Bel Tafassil (éprise de détails), pré­cisément à travers la chanson Assed Eih ? (que veux-tu dire ?). La moi­tié des 12 titres sont interprétés en dialectal égyptien.

La star égyptienne Chérine, elle, est en train de fignoler les dernières retouches de son album, dont la sortie est prévue début septembre prochain, à l’occasion de la fête du Grand Baïram. Il en est de même pour Mohamad Hamaqi qui vient de terminer l’enregistrement des chansons de son nouveau CD, avec 15 titres signés majoritairement par le compositeur et arrangeur musical Nader Hamdi.

Bref, un été qui tire à sa fin et qui a été marqué par le retour en force de plusieurs grands noms de la chanson au marché des CD, saboté par le piratage sur Internet.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique