Samedi, 13 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Arts >

Frénésies du Maghreb

Névine Lameï, Lundi, 13 juin 2016

Lancé il y a quelques années par la fondation Al-Mawred Al-Saqafi (ressource culturelle), le festival Hay est devenu un rendez-vous incontournable du Ramadan, au théâtre Guéneina. Il présente un large éventail de concerts, variant les musiques, les pays et les hôtes. Présentation de trois spectacles au menu cette année

Frénésies du Maghreb
Mounir Troudi.

L’émergence d’une génération de musiciens issue du Maghreb et du Moyen-Orient sur la scène internationale laisse entendre une nouvelle musique mêlant le hi-tech, aux identités traditionnelles profondes, jetant leur son comme autant de passerelles entre l’Orient et l’Occident. Le percussionniste tunisien Imed Alibi fait partie de cette génération. Avec sa troupe Safar (voyage), composée de Zied Zouari (violon), Zé Luis Nacimento (percussions) et Pascal Teillet (Bassoud), venant de différents horizons culturels, la France, la Tunisie, le Brésil et l’Iraq, Alibi fusionne musique acoustique, beats électriques, offrant une sélection de musique populaire savante à la fois belle, sensuelle et envoûtante. Les musiciens de Safar évoquent l’éternel besoin de paix, de liberté et d’amour, qui traverse toute musique authentique, entre rages du rock, plaintes lyriques du blues, méditations savantes des sages indiens, frénésies hallucinées des soufis, tendresses des chaloupés, samba, meringué et chants des divas orientales. Des moments de dialogue et de médiation.

Safar sera accompagnée du poète et chanteur de jazz tunisien, Mounir Troudi, le porte-voix de la jeunesse révolutionnaire de son pays. Diplômé de musique arabe en 1998, Troudi s’empare avec virtuosité des styles, des chants soufis et du jazz, en passant par le rap et les musiques électroniques. Devenu célèbre en Tunisie grâce à sa participation au spectacle Al-Hadhra de Fadhel Jaziri, il a formé en 2000 le groupe Nagouz aux influences soufies et bédouines, mêlées au jazz. Avec ce groupe, Troudi se produit dans divers festivals des Musiques du monde dont Tabarka Jazz Festival en 2000, Festival international de jazz de Montréal en 2005.

Le 19 juin, à 21h30

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique