Dimanche, 14 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Arts >

Adieu Bonaparte revisite la Croisette

Yasser Moheb, Lundi, 16 mai 2016

31 ans après sa présentation à la compétition officielle cannoise de 1985, la direction du festival programme cette année une nouvelle projection d’une copie restaurée du film égyptien Adieu Bonaparte de Youssef Chahine. Celui-ci fait désormais partie des Cannes Classiques

Adieu Bonaparte revisite la Croisette
Adieu Bonaparte, une belle fresque historique de Chahine.

Puisqu’un bonheur n’arrive jamais seul, les festivaliers de ce 69e cru cannois ont un autre rendez-vous avec le septième art égyptien à travers la projection de la belle restauration de la copie négative du long métrage Adieu Bonaparte, réalisé par le défunt Youssef Chahine au milieu des années 1980. La Cinémathèque française présente alors une copie restaurée en 4K à partir du négatif-image et des magnétiques de son.

Toujours dans la lignée des drames sociopolitiques et des fictions au goût historique, c’est justement la richesse artistique et la profondeur idéolo­gique qui font d’Adieu Bonaparte une oeuvre intercontinentale et l’une des fresques historiques et dramatiques aux aspects toujours contemporains et valables. En effet, le film relate les efforts du petit peuple cairote qui tente de résister à l’hégémonie des Français sous le drapeau de Napoléon Bonaparte.

Coproduction franco-égyptienne, le film offre avant tout un portrait intime du général Caffarelli, amoureux des sciences et du peuple égyptien. Ce personnage, mêlant en lui plusieurs contradictions, dénonce cette guerre d’occupation et s’oppose à un Bonaparte rude et impatient.

Deux des plus grands comédiens français à l’époque, Michel Piccoli et Patrice Chéreau, sont unis — aux côtés de Mohsen Mohieddine — sous la houlette de Chahine, dans des rôles de constructions bien différentes. Loin des discours guerriers, Youssef Chahine laisse dans cette oeuvre sa verve débridée et un regard artistique plus attisant que jamais.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique