Samedi, 22 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Santé >

Santé en bref

Dimanche, 08 août 2021

Coronavirus: Les personnes non vaccinées ont deux fois plus de risques d’être réinfectées

Les personnes non vaccinées ont deux fois plus de chances d’être réinfectées par le virus du Covid-19 que les personnes entièrement vaccinées, selon une étude publiée vendredi par les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), principale agence fédérale de santé publique des Etats-Unis.

L’étude des CDC se base sur 246 adultes du Kentucky qui ont été réinfectés par le virus entre mai et juin cette année après avoir été contaminés une première fois en 2020. Ils ont été comparés à 492 personnes « cas témoins », en fonction de leur sexe, leur âge et la date à laquelle ils ont été testés positifs. Selon les résultats de l’étude, les personnes non vaccinées avaient 2,34 fois plus de chances d’être réinfectées par rapport aux personnes complètement vaccinées avec les sérums des entreprises Pfizer, Moderna ou Johnson & Johnson. Les chercheurs ont encore du mal à comprendre la durée exacte de l’immunité acquise après une infection et celle-ci pourrait être altérée par l’émergence de nouveaux variants, selon l’étude.

Coronavirus: Plus de 200 millions de cas

Le Covid-19 a contaminé plus de 200 millions de personnes dans le monde, selon un comptage de l’AFP arrêté jeudi à partir de bilans officiels de la pandémie, dont les contaminations repartent fortement à la hausse. Depuis mi-juin, le nombre de nouveaux cas quotidiens dans le monde a augmenté de 68 % sur la planète, passant de 360 000 à plus de 600000 personnes, principalement à cause du variant Delta, à la contagiosité accrue. Parallèlement, le nombre de décès quotidiens (actuellement 9350) augmente plus faiblement, de 20% depuis début juillet, lorsque les chiffres étaient descendus à 7 800 morts par jour. Au total, la pandémie a fait au moins 4 257 424 de morts depuis son apparition fin 2019. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime que le bilan réel pourrait être deux à trois fois plus élevé.

Le vaccin de Pfizer sera complètement approuvé aux Etats-Unis

L’Agence américaine du médicament (FDA) devrait approuver pleinement dès septembre le vaccin de Pfizer/BioNtech contre le Covid-19, a affirmé le New York Times la semaine dernière. Pfizer délivre ses vaccins sous une autorisation temporaire d’urgence qui lui avait été accordée le 11 décembre 2020. L’approbation complète pourrait augmenter la confiance en ce vaccin à un moment où le virus Delta, très contagieux, fait grimper le nombre de cas. Moderna, l’autre vaccin très répandu, également autorisé sous un régime d’urgence, a déposé lui aussi, mais plus tard, une demande d’approbation complète. Johnson and Johnson et son vaccin à une dose ne l’a pas encore demandée, selon le New York Times.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique