Jeudi, 25 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Santé >

Santé en bref

Mardi, 16 mars 2021

Une moyenne de 600 infections au coronavirus par jour en Egypte

L’Egypte a fait état, samedi 13 mars, de 641 nouvelles infections et de 42 décès dus au coronavirus, portant son nombre total d’infections à 190 280 et de décès à 11 256 depuis la déclaration de l’épidémie en février 2020. Plus tôt ce mois-ci, l’Egypte a commencé à vacciner les groupes prioritaires dans le cadre d’un déploiement plus large du programme de vaccination après avoir terminé la vaccination du personnel médical du pays au cours des dernières semaines. L’Egypte administre actuellement des doses de vaccins chinois Sinopharm et anglo-suédois Oxford-AstraZeneca.

L’OMS autorise le vaccin Johnson & Johnson

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a donné, vendredi 12 mars, son autorisation à l’utilisation du vaccin anti-Covid de Johnson & Johnson. Il s’agit du troisième approuvé par l’OMS après ceux de Pfizer/BioNTech et d’AstraZeneca. Ce feu vert permet le déploiement de ce vaccin dans tous les pays ainsi que sur la plateforme internationale COVAX, visant à accélérer l’égalité d’accès aux vaccins contre le Covid-19.

AstraZeneca disculpé par l’OMS

L’OMS a déclaré, vendredi 12 mars, qu’il « n’y a pas de raison de ne pas utiliser » le vaccin contre la Covid d’AstraZeneca, après la suspension de son utilisation par mesure de précaution dans plusieurs pays européens. Le Danemark, l’Islande et la Norvège avaient annoncé la veille la suspension des injections du vaccin d’AstraZeneca en invoquant le principe de la prudence face à des « cas graves de formation de caillots sanguins chez des personnes vaccinées », même si à l’heure actuelle, aucun lien de cause à effet n’a été établi. La Bulgarie a fait de même vendredi et la Thaïlande a retardé sa campagne. « Les avantages du vaccin continuent de l’emporter sur ses risques et le vaccin peut continuer à être administré pendant que l’enquête sur les cas de thrombo-embolies est en cours », avait, de son côté, affirmé, dès jeudi soir, le comité de sécurité de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Des allergies sévères devraient être ajoutées à la liste des effets secondaires possibles du vaccin contre le Covid-19. AstraZeneca, après l’identification de liens probables avec des réactions de ce type au Royaume-Uni, a toutefois recommandé l’EMA. Les informations sur le vaccin AstraZeneca/Oxford indiquent déjà que les personnes recevant l’injection devraient être maintenues sous « étroite surveillance pendant au moins 15 minutes » après son administration, en cas de réactions allergiques.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique