Samedi, 25 mai 2024
Al-Ahram Hebdo > Economie >

Marchés en bref

Mercredi, 07 novembre 2012

Flashs

-Télécom . Le groupe Vimpelcom a fait appel à Standard Chartered pour le conseiller sur la vente de ses filiales au Burundi, à Zimbabwe, en République d’Afrique centrale, au Cambodge et au Laos. Vimpelcom a pu acquérir ces sociétés à la suite de l’achat de 51 % des actions d’Orascom Telecom (Egypte), et affirme vouloir sortir de ces marchés pour se concentrer sur les marchés plus importants de Russie et d’Italie. Vimpelcom, propriétaire majoritaire d’Orascom Algérie, gardera Djezzy qu’il juge stratégique.
-Aluminium . Le fonds d’investissement d’Abu-Dhabi, Mubadala, a signé un contrat de long terme avec la Compagnie de bauxites de Guinée pour son approvisionnement en bauxite nécessaire à son industrie d’aluminium. Le ministre guinéen des Mines, Mohamed Lamine Fofana, a dit que le contrat devrait aider à injecter quelque 500 millions de dollars dans l’économie guinéenne. Un porte-parole de Mubadala a déclaré à Reuters que la société prévoit une demande annuelle de bauxite de 5 millions de tonnes vers 2017.
- Pétrole . Le géant British Petroleum (BP) a annoncé qu’il allait bientôt forer 17 nouveaux puits d’exploration en Libye à la fois onshore et offshore. Il s’agit des premiers travaux de la société depuis son retrait pour « cas de force majeure » en mai 2011. BP n’a pas donné de calendrier sur le programme de forage, bien que des fonctionnaires de la compagnie libyenne National Oil Co aient indiqué, en septembre dernier, que BP pourrait relancer ses opérations en 2013.
- Blé . L’Egypte, premier importateur mondial, a annoncé avoir acheté 300 000 tonnes de blé de Russie, de France et de Roumanie à livrer entre le 21 et le 31 décembre. L’Organisme des biens d’approvisionnement a augmenté ses achats en blé craignant les conséquences d’une vague de sécheresse des pays de la région de la mer Noire comme la Russie et l’Ukraine qui a déjà imposé des restrictions sur ses exportations. L’Egypte importe quasi 50 % de ses besoins en blé.

A la loupe

EFG-Hermes veut élargir ses marchés à travers QInvest
La Banque d’investissement égyptienne EFG-Hermes vise à pénétrer de nouveaux marchés à travers sa joint-venture avec la qatari QInvest. Ainsi elle pourra étendre ses travaux en Turquie, Iraq et Libye : La firme a dit qu’elle prévoit une hausse de 50 % de ses actifs suite à la finalisation de l’accord pour atteindre 5 milliards de dollars au bout de deux ans. La transaction annoncée en mai devra être conclue ce mois. QInvest détient 60 % de la nouvelle société. L’accord va créer la plus grande banque d’investissement au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Le chiffre

Telle est la part en pour cent des smart phones sur le marché des portables en Egypte selon des informations de l’Union internationale de télécommunications. Un taux inférieur à la moyenne régionale estimé à 45 % en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Alors que la moyenne mondiale est de quelque 30 %. Selon le quotidien Al-Shorouk, Black Berry détient 16 % du marché des smart phones contre 36 % pour Samsung, premier producteur mondial. La hausse de la part des deux sociétés est au détriment de Nokia, dont la part du marché a régressé en Egypte comme dans le reste du monde.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique