Dimanche, 14 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Economie >

Economie en bref

Mardi, 25 février 2014

Egypte
Foire de l’emploi
Le ministre égyptien du Commerce et de l’Industrie, Mounir Fakhri Abdel-Nour, a annoncé la tenue, en mars prochain, d’une foire de l’emploi qui regroupera 4 gouvernorats (Sohag, Daqahliya, Minya et Alexandrie), en coopération avec le Conseil de formation industriel dépendant du ministère, en but de fournir l’emploi à plus de 10 000 personnes dans plus de 50 entreprises industrielles. La foire offre également une opportunité aux jeunes pour accéder aux programmes nationaux de formation offerts par le programme national pour la formation et l’embauche des jeunes du ministère.

Algérie
Excédent budgétaire
L’excèdent de la balance des paiements de l’Algérie a fortement baissé en 2013, pour s’établir à 130 millions de dollars, en raison notamment de la baisse des recettes pétrolières et de la hausse des importations, selon des statistiques publiées le 22 février par la Banque Centrale d’Algérie.

« La balance des paiements extérieurs globale a clôturé l’année 2013 avec un excédent de seulement 0,13 milliard de dollars, soit un quasi-équilibre après les importants excédents de 2012 (12,6 milliards de dollars) », a précisé le gouverneur de la Banque d’Algérie, Mohamed Laksaci.

Le Soudan
Incitations aux producteurs
Doubler la production de la gomme arabique cette année et franchir le cap des 300 000 tonnes d’ici 3 ans. Voilà les objectifs ambitieux que se donne le gouvernement soudanais. Pour y parvenir, le pays stimule les prêts aux producteurs et fournit des logements à bas prix aux ouvriers en charge de la récolte.

Après une récolte de 63 000 tonnes qui a généré 134,1 millions de dollars de recettes en 2013, le pays veut maintenant dépasser les 100 000 tonnes. Depuis la perte de la manne pétrolière consécutive à la sécession du Soudan du Sud en 2011, le pays est en quête de nouvelles sources de revenus.

Kenya
Taxes
Le Kenya lève les taxes sur les importations de maïs, afin d’écarter le risque d’une pénurie alimentaire. Cette mesure, destinée à prévenir une hausse des prix à la consommation, s’appliquera aux importations provenant des pays n’appartenant pas à la communauté d’Afrique de l’Est. « Nous devrons renoncer à la taxe et, en fonction de nos réserves, permettre à une certaine quantité de maïs d’entrer dans le pays », a déclaré James Nyoro, conseiller spécial à l’agriculture du président.

Tunisie
Subvention
La Banque mondiale recommande à la Tunisie une réforme des subventions énergétiques, « la première phase des réformes devrait concerner le Gaz de Pétrole Liquéfié (GPL) et l’essence, produits dont la réforme aurait un impact relativement modeste sur l’économie en comparaison avec le diesel et l’électricité », a-t-elle indiqué. « Cela doit être en mesure vu que le système actuel est insoutenable sur le plan budgétaire, inéquitable d’un point de vue social et inefficace sur le plan économique », a souligné l’institution dans une étude intitulée « Vers une meilleure équité : les subventions énergétiques, le ciblage et la protection sociale en Tunisie ».

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique