Dimanche, 14 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Economie >

Economie en bref

Mardi, 19 novembre 2013

Le salaire maximum fixé à 42 000 L.E.

« Le maximum salarial sera appliqué à tous les appareils administratifs en janvier 2014 », a affirmé le vice-premier ministre, Ziad Bahaeddine, lors d’une conférence de presse. Il a ajouté que ce montant était fixé à 42 000 L.E. pour l’appareil administratif. Pour les organismes économiques, les sociétés du secteur public des affaires, les banques et le secteur judiciaire, ce taux sera appliqué différemment. « Nous sommes en train d’étudier les critères d’application », a poursuivi Ziad Bahaeddine, sans donner plus de précision.

L’application du maximum salarial est d’abord passé devant le Conseil militaire pendant la phase transitoire post-révolution où il a été fixé à 35 fois le salaire minimum. Le statut exécutif de la loi a été promulgué en février 2013 par le Conseil consultatif. Mais cette loi a été annulée pour être remplacée par une loi émanant de Beblawi après avoir fixé le salaire minimum à 1 200 L.E.

Selon le ministère des Finances, l’application de cette mesure devrait faire économiser 2 milliards de L.E. par an.

Approbation de la loi sur les conflits d’intérêts

Le président de la République, Adly Mansour, a approuvé cette semaine la loi explicitant les conflits d’intérêts pour les responsables gouvernementaux. Selon Ihab Badawi, porte-parole de la présidence de la République, cette loi définit en détail ce qui constitue un conflit d’intérêts dans le cadre de fonctions publiques. La loi instaure un comité de prévention de la corruption, chargé de veiller à son application. Le comité sera nommé par le président de la République et déterminera ses fonctions.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique