Mercredi, 24 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Economie >

Le développement du Mogammae au coeur des projets du Fonds souverain d’Egypte

Amani Gamal El Din, Lundi, 24 mai 2021

Le Fonds souverain d’Egypte a fait appel à des promoteurs immobiliers pour développer et gérer le bâtiment du complexe administratif de Tahrir, destiné désormais à un usage hôtelier et commercial.

Le PDG du Fonds souverain d’Egypte, Ayman Soliman, a révélé que le cahier des charges du projet de développement et de gestion du bâtiment du Mogammae Al-Tahrir (complexe d’Al-Tahrir) sera rendu public ce mois-ci. Le fonds s’adresse aux promoteurs immobiliers, locaux et internationaux, pour entamer les travaux de rénovation du bâtiment destiné à un usage hôtelier et commercial.

Les promoteurs seront choisis en toute transparence et pourront former des alliances avec d’autres entreprises spécialisées dans la gestion. « Le Fonds souverain d’Egypte fournira les actifs, c’est-à-dire le bâtiment, ainsi que les études techniques. Alors que les partenaires (les promoteurs immobiliers) fourniront le financement. Le bâtiment est destiné à un usage hôtelier, commercial et culturel. Les accords finaux avec le promoteur devraient être accomplis au 3e trimestre 2021-2022. Les délais des différentes phases de travail devraient également être déterminés », a expliqué Soliman.

Par un décret du président Abdel-Fattah Al-Sissi en 2020, l’Etat avait cédé un certain nombre de propriétés et de biens immobiliers au Fonds souverain d’Egypte. La liste de ces actifs, dont la valeur dépasse les 10 milliards de L.E., comprend le complexe de Tahrir, les bâtiments de l’ancien siège administratif du ministère de l’Intérieur, le terrain du Parti National Démocrate (PND dissous) entre autres .

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique