Samedi, 13 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Economie >

Economie en bref

Lundi, 12 août 2013

Une société holding pour la gestion de Tochka

Le ministère de l’Agriculture est sur le point d’achever les procédures de la création d’une société holding pour gérer les terrains qui n’ont pas été attribués dans le but de l’investis­sement agricole à Tochka. Selon une étude préparée par le ministère, 75 000 feddans devront être déve­loppés après la fête du petit Baïram. La création de cette société inter­vient une semaine après que le pre­mier ministre eut chargé 4 ministères (Agriculture, Irrigation, Investissement et Electricité) de prendre les mesures nécessaires pour encourager l’investissement dans les projets de Tochka et Charq Al-Oweinat.

HC prévoit la hausse de la dette extérieure à 50 milliards de dollars

La banque d’investissement HC prévoit, dans son dernier rapport publié cette semaine, l’augmentation de la dette extérieure de l’Egypte à 50 milliards de dollars après l’arri­vée des 12 milliards de dollars pro­venant des pays arabes du Golfe. Selon la Banque Centrale d’Egypte (BCE), le total de la dette extérieure a atteint 38,8 milliards de dollars pendant le second trimestre de l’an­née en cours. HC estime aussi que le taux d’inflation a augmenté entre 12 % et 13 %, contre 10,9 % en juin 2012.

Les exportations égyptiennes en hausse de 17 %

Les exportations égyptiennes ont augmenté de 17 % pendant les 6 premiers mois de l’année en cours pour enregistrer 79,3 milliards de L.E. en juin 2013. Selon le dernier rapport publié par l’Organisme de surveillance des exportations et des importations, ce chiffre dépasse les prévisions de l’organisme (soit 72 milliards de L.E.) et représente presque la moitié des chiffres esti­més d’ici la fin de l’année (145 mil­liards de L.E.). Selon le dernier rap­port de la Banque Centrale d’Egypte (BCE), les exportations égyptiennes sont restées quasiment stables durant les deux dernières années atteignant 29 milliards de dollars à cause de l’instabilité politique et de la réces­sion que connaît le pays après la révolution du 25 janvier et l’arrivée des islamistes au pouvoir.

Baisse légère des investissements étrangers en Tunisie

La valeur des investissements étrangers est passée de 951,2 mil­lions de dinars (576 millions de dol­lars) durant le 1er semestre 2012, à 939 millions de dinars (soit 568 mil­lions de dollars) au cours de la même période de 2013, soit une baisse de 1,3 %. Selon les statistiques de l’Agence de promotion de l’investis­sement extérieur (Fipa), 12 % de cette somme proviennent d’investis­sements de portefeuille alors que le reste représente le montant des investissements directs. La réparti­tion sectorielle des investissements révèle que le secteur tertiaire a connu la plus importante baisse par rapport à 2012 (-21,8 %) suivi par le secteur industriel (-5 %) et l’énergie (-4,3 %). Une légère reprise est signalée dans l’industrie manufactu­rière au mois de juin 2013, notam­ment dans les secteurs de l’électrici­té et l’électronique, de la plasturgie et de l’agroalimentaire.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique