Dimanche, 21 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Economie >

Moody’s maintient la cote de crédit de l’Egypte à B2

Marwa Hussein, Mardi, 28 avril 2020

L’agence de notation Moody’s a fixé sa cote de crédit pour l’Egypte à « B2 » avec une perspective stable. L’Agence mondiale de notation de crédit a déclaré qu’elle maintenait ses perspectives pour l’économie égyptienne en raison de ce qu’elle a décrit comme un bilan des réformes économiques et structurelles qui ont aidé l’Egypte à absorber le choc économique provoqué par la pandémie de coronavirus.

Moody’

Dans un rapport publié la semaine dernière, Moody’s a déclaré que les fruits des réformes économiques de l’Egypte, représentés par de fortes réserves de devises suffisantes pour couvrir les paiements de la dette extérieure et une base de financement intérieure à grande échelle, avaient contribué à isoler le pays de la vague de sorties de capitaux qui a balayé d’autres marchés émergents en raison de coronavirus. Moody’s prévoit une croissance de 4,4% pour l’économie égyptienne d’ici la fin de l’exercice 2019-2020, qui se terminera en juin prochain. L’agence note que les mesures de réforme économique du gouvernement égyptien qui avaient déjà entraîné des taux de croissance élevés constituent une raison majeure de la vigueur économique du pays. Il s’agit notamment de faire face aux répercussions de l’épidémie de coronavirus, en réduisant les risques sur l’économie et les différentes classes sociales. Moody’s a souligné que les décisions et mesures prises par la Banque Centrale d’Egypte (BCE) au cours des dernières semaines avaient contribué à renforcer l’économie. Elles ont également réduit les risques et les répercussions de la pandémie en cours, tant au niveau local qu’international.

La BCE a déjà mis en oeuvre plusieurs mesures depuis le début de l’épidémie de coronavirus, dont une baisse de 3% des taux d’intérêt, la première fois qu’une réduction de ce montant est effectuée en une seule fois. Elle a également décidé d’une prolongation de 6 mois de la période de remboursement des versements de prêts par les clients et les entreprises afin de réduire le stress.

Moody’s a ajouté que la disponibilité de liquidités dans le secteur bancaire égyptien réduisait les risques d’exposition de l’économie au risque. L’agence a également déclaré que les banques égyptiennes disposent de liquidités suffisantes, d’une rentabilité et d’une flexibilité accrues dans leurs performances de crédit, ce qui soutient son évaluation positive « B2 »

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique