Mercredi, 24 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Economie >

Expo 2020 Dubaï : Une première dans la région arabe

Névine Kamel, Mardi, 08 octobre 2019

En octobre 2020, Dubaï accueillera la première édition de l’Exposition universelle dans la région arabe. Alors que les préparatifs battent leur plein, Al-Ahram Hebdo a été accueilli sur place avec une délégation égyptienne. Objectif : renforcer la coopération, notamment dans le domaine du tourisme.

Dubaï,

De notre envoyée spéciale

Près d’un an avant son lancement, le 20 octobre 2020, Dubaï redouble d’efforts pour se préparer à accueillir l’Exposition universelle 2020, la première au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Asie du Sud depuis la première édition en Grande-Bretagne, en 1851. Sous le slogan « Connecter les esprits et créer l’avenir », 192 pays seront présents ainsi que 25 millions de visiteurs, dont 70 % de l’extérieur des Emirats arabes unis, selon les données des organisateurs.

Le Département du marketing, du tourisme et du commerce de Dubaï (DTCM) a accueilli, la semaine dernière, une délégation égyptienne de haut niveau comprenant des représentants de la Chambre de commerce égyptienne d’Alexandrie et des dirigeants de 26 grandes entreprises de tourisme en Egypte, ainsi que 4 journalistes, y compris d'Al-Ahram Hebdo. Une tournée sur le site montre comment Dubaï met tout en oeuvre pour que cet événement prenne toute son ampleur. Des dizaines de milliers d’ouvriers travaillent d’arrache-pied, à grand renfort de grues, d’équipements et de machines lourdes et légères, pour achever les travaux de construction sur le site de l’exposition.

L’exposition, qui durera jusqu’au 10 avril 2021, compte mettre l’accent sur l’innovation, les échanges culturels et la créativité. Elle aura lieu sur une superficie totale de 4,38 km2, à 45 minutes de voiture de l’aéroport international de Dubaï et à environ une heure de l’aéroport international d’Abu-Dhabi. Selon un rapport indépendant publié par un cabinet de conseil international, l’Expo 2020 devrait permettre d’augmenter les investissements de 122,6 milliards de dirhams (33,4 milliards de dollars) et de créer 905 200 emplois entre 2013 et 2031. Le plus grand événement dans le monde arabe devrait par ailleurs ajouter, en 6 mois, 1,5 % au PIB des Emirats arabes unis. Selon le rapport, l’événement générera des bénéfices pour les grandes et petites entreprises de nombreux secteurs dans les années à venir. Les PME devraient ainsi profiter à hauteur de 4,7 milliards de dirhams au cours de la phase de préparation.

Promouvoir la coopération

« La visite vise à renforcer la coopération entre les deux pays, afin de consolider la position de Dubaï en tant que destination touristique distinguée, en plus d’intensifier les efforts pour attirer davantage de touristes en provenance d’Egypte au cours de la période à venir, surtout au cours de l’expo. De telles réunions et visites contribueront à promouvoir une coopération fructueuse entre les deux pays, en particulier dans le secteur du tourisme, qui devrait connaître des mouvements et des progrès importants au cours des prochaines années, en présence d’une volonté réelle des deux côtés », a dit Younan Edward, ministre plénipotentiaire du Commerce et des Affaires économiques du consulat général d’Egypte à Dubaï.

Ahmed Al-Khaja, directeur exécutif du département de la Festivals and Retail Corporation à Dubaï, a souligné que Dubai Tourism a accordé au marché égyptien une importance particulière dans ses campagnes de marketing en tant que marché important et prometteur en raison du nombre croissant des visiteurs en provenance de l’Egypte à Dubaï ces dernières années. Selon des récentes statistiques publiées par le département, le nombre de visiteurs égyptiens a augmenté de 9 % pour atteindre 184 000 visiteurs au cours des 7 premiers mois de cette année, contre 169 000 au cours de la même période de l’année dernière. Cela place l’Egypte au 13e rang des principaux marchés d’exportation de visiteurs vers Dubaï.

Pour sa part, Hossam Al-Helw, président de la division du tourisme et de l’aviation auprès de la Chambre de commerce égyptienne d’Alexandrie et chef de la délégation égyptienne, a révélé que les deux parties avaient signé, lors de la visite, plusieurs accords qui contribueraient à renforcer leur coopération en matière de tourisme et à préparer un avenir prometteur. « La prochaine visite, prévue en février, sera plus importante en matière de nombre d’entreprises égyptiennes qui seront hébergées », a-t-il indiqué.

Quant à Hameda Al-Falahi, directrice des analyses commerciales chez Emirates, a confirmé que la compagnie aérienne prévoyait d’ajouter 4 vols réguliers par semaine au Caire à partir du 28 octobre 2019, ce qui portera le nombre total de vols à 25 par semaine.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique