Vendredi, 19 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Economie >

Economie en bref

Lundi, 14 mai 2018

Egypte
Notation

L’agence de notation Standard&Poor’s a amélioré la note de l’Egypte de B- à B pour la première fois depuis 5 ans. Elle a justifié cette décision par la reprise de l’activité économique dans le pays, l’amélioration du taux de croissance, la baisse du taux de chômage et, enfin, la croissance réalisée dans différents secteurs économiques. S&P a aussi salué dans son rapport les réformes législatives récemment introduites par le gouvernement (notamment la loi sur les licences industrielles, la loi sur l’investissement et la loi sur le gaz naturel), ainsi que les réformes financières comme la rationalisation des subventions à l’énergie, menant à améliorer les indicateurs économiques du pays. Le ministre des Finances a déclaré que la décision contribuerait à accroître la confiance dans la capacité et le potentiel de l’économie égyptienne et à attirer davantage d’investissements étrangers dans le pays ainsi qu’à réduire les coûts de financement pour l’Etat et ses institutions.

Devises

Les transferts effectués par les Egyptiens travaillant à l’étranger ont poursuivi leur hausse pendant le mois de février, pour atteindre 2 milliards de dollars, contre 1,8 milliard de dollars durant février 2017, soit une hausse de 11,6%. D’après le communiqué de presse publié par la Banque Centrale d’Egypte (BCE) le 13 mai, le montant des transferts a augmenté de 24,1% durant la période de juillet 2017 à février 2018, pour atteindre 17,3 milliards de dollars, contre 13,9 milliards de dollars durant la même période de l’année dernière.

Prix

Mohamad Aboul-Enein, PDG du groupe Ceramica Cleopatra, s’est vu décerner le prix du meilleur fabricant d’Afrique par le commis­saire pour les affaires éco­nomiques de l’Union afri­caine, Victor Harrison, au cours du 10e Forum de l’Union africaine pour le secteur privé. Le forum a été organisé sous les aus­pices du président Abdel-Fattah Al-Sissi et de Dr Hala Al-Saïd, ministre de la Planification. C’est la pre­mière fois qu’un Egyptien reçoit ce prix. Le communi­qué publié à l’occasion de la cérémonie de remise des prix fait l’éloge d’Aboul-Enein, qui a réussi à instau­rer une industrie moderne dans le domaine de la céra­mique et de la porcelaine.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique