Vendredi, 19 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Economie >

Economie en bref

Dimanche, 29 avril 2018

Egypte

Développement

Un projet visant à développer la péninsule du Sinaï devrait être achevé en 2022 avec un coût de 275 milliards de L.E. (15,6 mil­liards de dollars), a déclaré same­di Ibrahim Mahlab, conseiller du président de la République pour les grands projets. Le projet com­prend la construction d’un réseau complet de routes, de complexes résidentiels et industriels, quatre usines de dessalement de l’eau ainsi que des hôpitaux et des réseaux d’égouts, a déclaré Mahlab.

Exportations

L’Egypte a déclaré que ses exportations non pétrolières au cours du premier trimestre de 2018 avaient augmenté de 15 % par rapport à l’année précédente, atteignant 6,324 milliards de dol­lars. Le volume du commerce extérieur au cours de la même période a augmenté de 9% à 21,265 milliards de dollars, contre 19,520 milliards de dollars l’année passée, a déclaré le ministre du Commerce, Tareq Qabil, dans un communiqué. Le déficit du commerce extérieur a baissé de 2%, selon le communi­qué. Les améliorations ont été obtenues grâce à l’augmentation des exportations des produits chimiques et des engrais.

Zone du Canal de Suez

Mohab Mamich, chef de l’Auto­rité du Canal de Suez et de la Zone économique, a annoncé, lundi, que des progrès ont été réalisés pour conclure des accords d’expansion des zones d’expédition industrielle à Port-Saïd et à Al-Aïn Al-Sokhna. Mamich a noté que les négocia­tions avec Dubai Ports (DP) étaient proches d’un accord pour développer la région portuaire égyptienne d’Al-Aïn Al-Sokhna, cela après une rencontre avec le ministre égyptien de l’Industrie et du Commerce, Tareq Qabil. Mamich a indiqué que des nou­velles sur un accord seraient atten­dues dans les deux prochains mois. En outre, le ministre Qabil a affirmé que les négociations entre les parties égyptienne et russe sur l’établissement d’une zone indus­trielle russe à l’est de Port-Saïd progressaient. Les accords visent à moderniser les infrastructures, y compris les usines de dessalement de l’eau et les réseaux de distribu­tion d’électricité.

Ports fluviaux

L’Autorité de transport fluvial en Egypte a annoncé qu’elle allait lancer des appels d’offres pour construire des ports fluviaux en Haute-Egypte et dans le Delta au début de l’année financière qui commence en juillet. Abdel-Azim Mohamad, président de l’Autorité, a dit dans un commu­niqué que son organisme allait lancer des appels d’offres aux investisseurs pour des contrats de concession de plusieurs ports comme Qéna, Sohag et Assiout au Sud du pays, ainsi que d’autres au Delta. Il a ajouté que des entreprises arabes sont sur le point de finaliser les procédures légales pour un projet pour lier la zone industrielle de Port-Saïd (ville du Canal de Suez) au Nil, avec des investissements de 100 millions de dollars.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique